AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Washington
avatar

Date d'inscription : 30/11/2015
Messages : 16
Points : 27
Avatar : harry styles.
Pseudo/prénom : mangue, t'es trop fruity.
Crédits : odistole et tumblr.


Posté le Lun 7 Déc 2015 - 15:01
Asher inspire en sortant du travail, un faible sourire étirant ses lèvres. Il regarde les messages qu'il a reçu lorsqu'il était occupé au fleuriste et répond positivement à l'invitation de deux de ses amis au bar. Ce n'est pas la première fois qu'ils vont là-bas et qu'ils lui demandent de venir. Ce petit couple le fait toujours sourire. Ils ont ensembles depuis des années et le jeune fleuriste les envies. Il pense souvent à Charlie quand il les voit s'embrasser. C'est douloureux et triste. Il soupire longuement et secoue la tête pour chasser ses vilaines pensées. Asher rentre chez lui en prenant son temps, se faisant chauffer un plat tout prêt au micro-onde. Il a vraiment la flemme de se faire à manger. Alors, tant pis. Il attrape des couverts et se pose dans son petit canapé une fois son plat assez chaud à son goût. Il souffle dessus un instant avant de commencer à manger, prenant son temps. Asher reste silencieux, regardant l'heure. Il a encore un peu de temps devant lui de toute façon. Il pique donc un léger somme le temps que son réveil sonne et deux heures plus tard, il se réveille en sursaut avant d'aller se préparer tranquillement. Asher sourit et enfile ses plus beaux vêtements après s'être longuement lavé dans le but d'être bien propre et de ne pas avoir une odeur désagréable. De toute façon, il ne compte pas rentrer avec quelqu'un ce soir. Il n'arrive pas à se sortir Charlie de la tête. Il aurait trop l'impression de le tromper.

Une fois prêt, Asher sort de son petit appartement en sifflotant, content. Il a besoin de se changer les idées. Quand il est tout seul, il pense trop. Ou alors, il passe son temps à se remémorer le temps où il était encore avec son ex petit-ami. C'est des conneries. Il sait qu'il devrait l'oublier, mais il n'y arrive pas. Pauvre type. La soirée se passe tranquillement. Il n'a pas vraiment le choix, de toute façon. Ses amis le forcent à aller se déhancher sur la piste, mais Asher perd très vite le sourire. Chaque homme le regardant lui donne envie de vomir. L'image de Charlie lui revient toujours à l'esprit. Bordel. Cela fait plus d'un an maintenant et pourtant, il ne peut s'empêcher de culpabiliser. Il n'arrivera jamais à tourner la page. Il soupire en se réveillant, se rappelant de sa soirée puisque de toute façon, il ne boit pas grand-chose. Asher se douche, puis enfile des vêtements propres avant de sortir son chien. Il le laisse courir sans laisse, ce dernier lui obéissant plutôt bien avant de le ramener. Il ne travaille pas ce matin. Tant mieux d'ailleurs. Il file alors au café du coin et entre doucement, prenant un caramel macchiato avant de sortir, rentrant aussitôt dans une personne désireuse d'entrer à l'intérieure elle aussi. Il se crispe et ramasse le gobelet. « O-oh ! Pardon ! Je suis désolé ! » Il dit, se sentant mal. Il relève doucement la tête avant d'écarquiller les yeux. Charlie. Non. Pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 30/11/2015
Messages : 7
Points : 14
Avatar : louis tomlinson.
Pseudo/prénom : plumyts
Crédits : nenes.


Posté le Lun 14 Déc 2015 - 19:51
Ces derniers temps, Charlie avoue se sentir un peu perdu dans sa vie. Reprendre la grande chaîne de son père le tente, en effet, mais au fond de lui, il aspire à quelque chose de plus passionnant. Il est déjà venu quelques fois travailler avec son père, et rester toute sa vie derrière un bureau, ce n'est pas vraiment pour lui. Mais Charlie ne dit rien, se contentant d'obéir à ses parents. Il se souvient légèrement d'eux, de son enfance en tout cas. Il y a aussi un visage qui revient assez souvent, et quand il en parle à sa mère, elle prend cet air mal à l'aise en lui disant que c'était un garçon qui le tyrannisait durant son enfance. Pourtant, Charlie pensait être populaire au collège et au lycée, mais il faut croire que ce n'était pas tout à fait le cas. Soupirant doucement en y repensant, le châtain s'extirpe de son lit et observe Andy, son ami et accessoirement sex-friend. Cette relation commence sérieusement à l'ennuyer, surtout depuis qu'il a l'impression qu'Andy prend ça pour autre chose que du sexe. Ce n'est pas le cas de Charlie, qui lui ne ressent absolument rien pour Andy, et même très peu d'attirance.

Soupirant, il va prendre une douche rapide, puis enfile des vêtements assez simple. Un pantalon bordeaux, une chemise blanche et par dessus, un pull fin gris clair. Il se coiffe, puis va secouer son ami. « Allez Andy, tu peux y aller maintenant. » Il soupire en le regardant, esquivant son baiser avant d'aller dans la cuisine pour nourrir Chuck, son chat. Le sacré de Birmanie se frotte contre ses jambes en attendant sa pâtée. Amusé, Charlie dépose un baiser sur son front, puis il lui donne l'assiette et en profite pour nettoyer sa gamelle, lui remettant de l'eau propre et des croquettes. Ah, Andy est enfin prêt. Il le salue rapidement, puis le regarde partir et met ses chaussures. Il va aller faire un tour en ville. Après tout, il doit absolument trouver un sapin ! Noël approche. Enfilant son manteau officier noir, Charlie prend son portefeuille puis quitte son loft, se rendant en ville. Tiens, il n'a pas déjeuner ce matin, et son ventre commence à se manifester. Regardant autour de lui, le châtain prend la direction d'un café, désireux d'y prendre de quoi déjeuner convenablement. Mais alors qu'il entre, un jeune homme sortant lui rentre dedans. Charlie à le temps d'esquiver le café qui manquait de lui retomber dessus, et il fronce légèrement les sourcils en fixant l'inconnu, prêt à lui grogner dessus quand il se raidit en le reconnaissant. C'est le garçon de ses souvenirs, celui qui le martyrisait étant jeune. Tendu soudainement, Charlie ne dit plus rien et souffle, hochant faiblement la tête. « Je.. C'est.. Ca va.. » Il déglutit et regarde autour, prêt à s'enfuir.
Revenir en haut Aller en bas
Washington
avatar

Date d'inscription : 30/11/2015
Messages : 16
Points : 27
Avatar : harry styles.
Pseudo/prénom : mangue, t'es trop fruity.
Crédits : odistole et tumblr.


Posté le Mar 22 Déc 2015 - 21:42
Asher n'a pas fait attention en sortant du café. Il était tout simplement pressé. Il n'a pas vraiment vu la scène. Il sait juste qu'il a heurté quelqu'un et que désormais, il vient de bousiller la veste et le haut de cette personne. Soufflant fort, il se penche pour ramasser son gobelet, désireux de ne pas polluer la planète. Il le jettera dès qu'il se sera excuser et dès qu'il aura trouvé une poubelle. S'excusant comme un idiot, les joues rouges de honte, le jeune Eastwood se redresse doucement et lève la tête avant de blêmir. Oh non. Charlie. N'importe qui mais pas lui. Il sent son cœur se serrer et des images du passé lui revenir soudainement à l'esprit. Il le regarde, perturbé par sa raideur. Il sait ce que ses parents lui ont dit sur lui. Ils l'ont convaincu qu'il le martyrisait au lycée. Rien que l'idée de frapper Charlie le répugne. Il ne lui aurait jamais fait de mal ! Son ventre se tord en se disant qu'il n'est tout simplement qu'un simple inconnu à ses yeux et se mord la lèvre inférieure. « Je suis vraiment désolé, Charlie. Je … J't'ai pas vu … Je crois que j'étais trop perdu d-dans mes pensées … » Il se confond en excuse, prouvant ainsi son bon fond. Asher n'a jamais été méchant. La violence est une chose qu'il déteste, bien qu'il soit impulsif. Il n'a jamais levé la main sur Charlie. Sauf lorsqu'ils chahutaient. Forcément, ils se sont déjà donnés des coups de coude, des claques sur les fesses, des pichenettes, mais rien de tout cela n'était méchant. Pourquoi ses parents lui ont-ils dit qu'il le frappait et le martyrisait ? N'auraient-ils pas pu trouver quelque chose de moins … horrible ?

Asher se mordille la lèvre inférieure et lui pointe ses vêtements, inquiet. Est-ce qu'il va lui en vouloir, pour ça aussi ? Si seulement il pouvait lui montrer des photos d'eux … Sur papier. Mais il n'a rien. Ils avaient tout ça chez Charlie ; Asher préférant que ce soit lui qui les garde avant qu'ils ne se mettent ensembles, persuadé qu'il allait tout perde durant le futur déménagement, tant il est tête en l'air et maladroit. « Je … Je peux peut-être rembourser tes vêtements ? J'suis pas sûr que ça parte au lavage … J'ai toujours une tâche sur mon jean préféré de ce café ... » Café que Charlie lui avait renversé, d'ailleurs. Ah. Triste sort. Il ne peut s'empêcher de ressasser le passé. « E-Est-ce que tu me détestes, dis ? Tu … T'as eu aucun flash à propos de moi … ? » Il demande, naïf. C'est idiot de demander cela, mais il n'a pas d'autre choix. Il attendra toute sa vie s'il le faut. Il espère juste que Charlie se souviendra de lui avant de qu'il ne se marie et ait des enfants avec une femme. Oh bordel. Rien qu'à cette pensée, Asher a soudainement envie de vomir. Il ne pourrait pas le supporter, non.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Posté le
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
The ghosts of our past. (CHARLIE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUR FAMOUS NEIGHBOR :: Washington D.C. :: Southeast-