AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Fairfax
avatar

Date d'inscription : 12/09/2015
Messages : 236
Points : 1
Avatar : stephen amell.
Pseudo/prénom : óranmór.
Crédits : (c) tearsflight + (c) little wolf.


Posté le Sam 12 Sep 2015 - 22:19
JONLEAVY "JON" FRASER
smoother than a fresh jar of skippy.
si j'étais ...
un animal
un grizzli.
une nationalité
fidjienne
un style de musique
éclectique.
de la nourriture
italienne.
Où avez-vous grandi et comment vous êtes vous retrouvé à Fairfax et DC ?
J'ai grandi dans les Îles Fidji, avec ma mère et mon géniteur. Une vague en entraînant une autre, je me suis retrouvé, adolescent, à Londres pour finir à Los Angeles. La Cité des Anges étant devenu mon enfer, j'ai pu obtenir une mutation pour travailler en tant que médecin légiste à Washington DC. Préférant être loin du tumulte à la fin de la journée, j'ai choisi de poser mes cartons à Fairfax.

Vous y sentez vous bien ? Qu'est-ce qui vous plait à Fairfax / DC ? Qu'est-ce qui vous déplaît ?
L'avantage de travailler dans la capitale est qu'on ne s'ennuie jamais. Je n'ai jamais autant réduit ma consommation d'alcool, ce qui n'est pas forcément bon signe pour mon cerveau. Je ne vois pas grand monde mais cela permet d'éviter des désastres sociaux, alors ce n'est pas plus mal. Fairfax permet de faire une coupure avec sa tranquillité, peut-être même un peu trop tranquille mais parfois c'est assez plaisant. Ce qui me déplaît en revanche, que ce soit à Fairfax ou à Washington, c'est le climat. J'ai l'impression de devenir un glaçon à chaque fois que je mets le nez dehors. Du coup, je sors avec Jack et Daniels, ils savent comment réchauffer les âmes esseulées.

Si vous pouviez habiter ailleurs, où serait-ce ?
les Îles Fidji me manquent, la chaleur du sable, le vent doux et les vagues de rêve. Ce sont des souvenirs heureux malgré tout et il me tarde de pouvoir y retourner, ne serait-ce que pour des vacances bien méritées.

Que pensez-vous de la ville adverse ?
Il n'y a pas d'adversité à avoir, toutes deux ont leurs charmes et leurs défauts. L'une apporte la quiétude, l'autre toute la vitalité nécessaire. Je dirais qu'elles sont complémentaires car l'une a besoin de l'autre pour être appréciée à sa juste valeur. Je dois reconnaître que cette adversité m'échappe complètement. Comme beaucoup de choses à vrai dire. Ah la médecine légale me paraît tellement moins compliquée.

nom : Fraser, un nom écossais. Des Highlands, dirait-on. Oui les kilts, le froid et le whisky, ça fait rêver.
prénoms : Jonleavy. Sans commentaire. Jon ou Lee suffiront, il déteste entendre son prénom en entier, il fait écho à des souvenirs douloureux par leur violence. Son deuxième prénom est Rafferty, ou Rafe mais certainement pas Raffy. Enfin, la trinité prend forme grâce à Harrison, son dernier prénom, qui était celui de son grand-père maternel.
date et lieu de naissance : un premier mai, en 1986, à Lautoka, dans les Îles Fidji.
âge : trente ans. Le cap fatidique est franchi.
nationalités : britannique et américaine.
origines : écossaise, française et irlandaise.
statut civil : célibatairement libre, il voit la femme comme un bourreau qui l'attend à la potence dans le but de lui passer la corde autour du cou. Sauf que c'est une bague.
statut social : les bouts se joignent, il se fait aisément plaisir. Rien ne lui manque à vrai dire, il est bien comme il est.
professions : coroner/médecin légiste. Les morts sont plus bavards que les vivants et, en plus, plus rien ne peut les offenser enfin, pas ses maladresses du moins. Il écume les bars en fin de service.
études et année : études de médecine légale et criminologie terminées, en mineur il était en anthropologie à l'université de Columbia.
ville et quartier de résidence : bien qu'il travaille à Washington, il vit à Fairfax, dans le centre-ville (Old Town).
Ain't nothing wrong with that
(+) faussement hautain, altruiste, romantique (il a du mal et n'assume plus du tout ce côté là), intrépide, fidèle, fier, entier, tendre, intelligent, cultivé, autodidacte, surdoué, complètement déphasé avec un sens de la répartie décalé ce qui peut le rendre ridicule mais drôle. (-) instable voire lunatique, dépendant, blessé et parfois blessant, cinglant voire cynique, pessimiste, sceptique, distant, indécis, peu confiant en lui voire pas du tout, a tendance à trop réfléchir, hypersensible, complètement coincé quand il s'agit d'exprimer ses propres sentiments, adepte de la politique de l'autruche plongée dans une cage thoracique.


(+) il est né à Lautoka, dans les Îles Fidji, et tient ses origines d'une mère écossaise et irlandaise et d'un père absent français. (+) son prénom, assez ancien, est très écourté pour se transformer en Jon ou Lee, car il déteste qu'on l'appelle par son prénom entier, il a l'impression d'être un cow-boy du Far West.. (+) ayant grandi dans les Îles Fidji, il a appris très tôt à surfer et s'est plusieurs fois retrouvé la tête à l'envers, se blessant à chaque fois. Il s'est fait mordre par un bébé requin, qui lui a laissé une belle marque sur son tibia quand il avait dix ans. Au delà de cette mésaventure en mer, il grimpait aux palmiers, en tombant souvent la tête la première, il en garde le souvenir sur le front, au début du cuir chevelu. Il a aussi une marque sur la joue droite, qui prend la forme d'une fossette mais il ignore si c'est de naissance ou pas. (+) surdoué, il a quatre ans d'avance sur les gens de son âge, ce qui explique sa rapide ascension aussi bien à la faculté de médecine de Columbia que son intégration dans la police de Washington. (+) il a aussi étudié à Berkeley (Californie) (+) la Cité des Anges lui correspondait parfaitement, jusqu'à ce que sa fiancée s'en aille avec un autre, avec qui elle était déjà depuis longtemps, alors que sa mère venait de décéder. (+) suite à cette soirée minable, il s'est fait renverser par une voiture et a été dans le coma pendant huit mois. A son réveil, il a alors plongé dans l'alcool et l'abus d'antalgiques, c'est ce qui lui permet de ne pas trop penser et de pouvoir au moins dormir le minimum syndical. (+) il a eu des séquelles assez grave et aurait pu finir dans un fauteuil roulant. Il garde une marque qui part du haut du dos et s'arrête jusqu'au bas ventre, en passant sur son flanc, ainsi que d'autres cicatrices diverses sur son torse et le haut de ses jambes. (+) il n'avait jamais eu d'antécédents de dépendance auparavant mais il ne peut vraiment plus se passer de la tranquillité de Fairfax (+) il a toujours dans son portefeuille une photo de son ex-fiancée et lui, bien qu'elle soit déchirée, à cause de son accident. Il y conserve aussi des photos des paysages fidjiens, qu'il ne regarde que très rarement, lorsque c'est nécessaire et que sa mère lui manque. (+) il est polyglotte et mélomane, parlant huit langues et d'autres divers dialectes locaux qu'il baragouine et joue de la basse, guitare, batterie, piano et saxophone. (+) son corps, au delà d'être marqué de cicatrices involontaires, est parsemé de tatouages tous représentant une étape importante de sa vie : sa première attaque de requin (bébé requin), la date de la perte de sa mère, un tatouage tribal sur le biceps gauche et une phrase de Shakespeare sur l'épaule droite : "We are such stuff as dreams are made on, and our little life is rounded with a sleep". (+) il ne se souvient que très peu de son père et le qualifie de géniteur, il sait seulement qu'il l'appelait par son prénom entier. Et, en réalité, la fossette qu'il a sur sa joue est une marque venant de sa main. Un homme violent en somme. Désormais, il espère ne pas lui ressembler au niveau du caractère et c'est ce qui lui importe car sa vraie peur, ce serait d'être comme lui. (+) c'est un expert en arts martiaux, mais il ne s'en vante pas et ne le montre pas. (+) il mesure un peu moins de deux mètres et pèse environ cent kilos, c'est un gros bébé. (+) sa bague de fiançailles n'a jamais quitté son doigt, il la regarde inlassablement dans ses moments de passage à vide, non pas parce que son ex-fiancée lui manque mais seulement pour ne pas oublier que l'amour existe et qu'il n'est pas encore prêt pour ça. (+) grand gourmand, c'est un amateur de bonne cuisine, qu'importe le pays, il aime ce qui est bon et passe son temps à cuisiner dès qu'il en a le temps (c'est-à-dire rarement) (+) sa mutation à la police de Washington est vécue comme une vraie opportunité et un vrai challenge pour lui, il fait ce qu'il aime : aider les gens à sa manière en rendant la vue à la justice sur les crimes commis.


« Attends ! Attends, t'as un de mes bouquins mon coeur. » La jolie blonde se retourna, avec un sourire radieux avant de lever les yeux au ciel. « Qu'est-ce qu'on va faire de toi Jon ? Un esprit brillant mais maladroit, t'as tout pour plaire décidément. » Un large sourire béat se dessina sur ses lèvres, alors qu'elle lui tendait le livre. Il posa sa main dessus, en lui empêchant de le lui rendre. « Ouvre-le. » Il serra la main de sa blonde avec plus de force et d’amour encore. Il était prêt, c’était leur moment. Son cœur, son âme, tout son être étaient prêts à cette union entre eux. Tout avait été rapide, ce fut un coup de foudre, une complicité sans nom, de jour comme de nuit. C’était ainsi, c’était l’amour, du moins il en avait l'impression. « Je sais qu'on est jeunes et que c'est probablement très maladroit mais je t'aime, je n'ai jamais su ce que c'était avant toi et il n'y a que toi que je veux. Pour une fois, j'ai envie de laisser mon coeur faire et de taire mon cerveau. Je ne te le dis pas assez mais je veux t'avoir dans ma vie, j'ai besoin de toi comme j'ai jamais eu besoin de personne. Est-ce que tu voudrais de mon cerveau brillant et qu'on se fiance ? » La jeune femme, bouche bée, ne sut pas quoi répondre, alors elle se contenta de le relever. Elle entremêla ses doigts dans les siens avant de se blottir dans ses bras et de lever la tête vers lui, elle se contenta de l'embrasser, comme elle ne l'avais jamais embrassé auparavant. « Oui. » Souffla t-elle, alors qu'il lui glissa cette bague à son annulaire gauche.

Assis sur la chaise, les bras sur la table, je joue avec mon alliance, me remémorant ces quelques instants. Ou devrais-je dire cette bague. La femme que j’aimais tournait dans l'appartement, faisant ses affaires en vitesse, entre deux sanglots. Je ne la regardais plus, tout était fini. Les regards, les sourires, les rires, l’amour. Tout n’était que passé et souvenirs, encore trop douloureux pour être énoncés à voix haute. Jouant inlassablement avec cette bague à mon annulaire, les bruits de fracas me semblent lointains et pourtant si imminents. « Mais réagis ! Sois un homme, t’es plus qu’un fantôme maintenant ! » Je relevais la tête, haussant les épaules. Cela faisait quatre mois que j'avais découvert la vérité, je n'avais plus le coeur à lui parler. Je pensais pouvoir être assez fort pour lui pardonner, mais mon coeur était devenu muet, tout n'était que sécheresse et amertume. « J’ai oublié d’aller chercher ton bracelet, je suis désolé. J'irais demain. » Elle posa ses mains sur ses hanches, alors que je me levais pour aller dans notre ancienne chambre. « Jon, regarde-moi. Je pars, c’est fini. J’ai mis ta bague sur la table, il faut qu’on tourne la page, ça peut plus durer comme ça. Est-ce que tu réalises au moins que c'est fini ? Je, laisse. Tu as tout gâché. » Depuis quelques temps, je n'étais plus que l'ombre de moi-même, j'avais du mal à accepter la mort de ma mère, et je n'avais pas eu le temps de m'y concentrer pour devoir lutter contre.. ça. La porte claque, mon cœur se serre. Un homme l’aide à charger les derniers cartons dans une voiture que je ne connais pas. Après tout, depuis quatre mois, on ne se voyait plus. J’avais essayé, cela n’avait pas pris. Tant pis, la vie continue. Je finis par sortir de l'appartement, bouteille de whisky sur les marches. Il ne faisait chaud encore, à Los Angeles, même pour un mois de septembre. J'ai l'impression de voir quelque chose sur la route, un ballon ou un enfant. Ma vision était brouillée, je décidais d'avancer tout de même, enfin, je ne décidais plus de rien. Baissé, mes yeux me brûlent, une lumière aveuglante arrive, avec un bruit fracassant à mes oreilles. La douleur est indicible et puis, elle m'emporte. Tout'est le noir, tout est calme. J'étais partie pour huit mois de coma. (2012)
JE RECHERCHE uc.
JE RECHERCHE uc.
JE RECHERCHE uc.
JE RECHERCHE uc.
JE RECHERCHE uc.


Dernière édition par Jon Fraser le Dim 25 Oct 2015 - 20:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fairfax
avatar

Date d'inscription : 12/09/2015
Messages : 236
Points : 1
Avatar : stephen amell.
Pseudo/prénom : óranmór.
Crédits : (c) tearsflight + (c) little wolf.


Posté le Sam 12 Sep 2015 - 22:19


SAOIRSE CALDWELL

l'interne particulière
J'arrive pas à te sortir de ma tête. La moindre chanson avec un soupçon de romance me fait penser à toi. C'est dingue comme de simples yeux couleur de ciel peuvent me rendre autant accroc à leur propriétaire. Et ce sourire. Dents blanches, droites, de belles lèvres doucement rosées qu'on aimerait goûter, et cette haleine fraîche de menthe. Je déposerai les plus beaux baisers sur cette bouche, sous un ciel bleu marine éclairé paisiblement par la Lune et pétillant d'étoiles ; que j'atteindrai probablement en te sentant si près de moi. Ton rire habille mes journées, ta voix rythme mes nuits. Je joue des scénarios improbables tard le soir, ou tôt le matin, j'en perds le fil des heures. En fait, tu me fais tourner la tête. Et je suis presque sûre que si je devais me rendre au Paradis, là maintenant, je n'y verrai pas la différence. Même penser à toi me rends de bonne humeur. J'espère que tu penses à moi aussi, parce que j'aurai l'air ridicule de t'accorder autant de rêves et de pensées si ce n'était pas réciproque...
son nom
votre lien
J'arrive pas à te sortir de ma tête. La moindre chanson avec un soupçon de romance me fait penser à toi. C'est dingue comme de simples yeux couleur de ciel peuvent me rendre autant accroc à leur propriétaire. Et ce sourire. Dents blanches, droites, de belles lèvres doucement rosées qu'on aimerait goûter, et cette haleine fraîche de menthe. Je déposerai les plus beaux baisers sur cette bouche, sous un ciel bleu marine éclairé paisiblement par la Lune et pétillant d'étoiles ; que j'atteindrai probablement en te sentant si près de moi. Ton rire habille mes journées, ta voix rythme mes nuits. Je joue des scénarios improbables tard le soir, ou tôt le matin, j'en perds le fil des heures. En fait, tu me fais tourner la tête. Et je suis presque sûre que si je devais me rendre au Paradis, là maintenant, je n'y verrai pas la différence. Même penser à toi me rends de bonne humeur. J'espère que tu penses à moi aussi, parce que j'aurai l'air ridicule de t'accorder autant de rêves et de pensées si ce n'était pas réciproque...
MÉLISANDRE BYRNE
votre lien
J'arrive pas à te sortir de ma tête. La moindre chanson avec un soupçon de romance me fait penser à toi. C'est dingue comme de simples yeux couleur de ciel peuvent me rendre autant accroc à leur propriétaire. Et ce sourire. Dents blanches, droites, de belles lèvres doucement rosées qu'on aimerait goûter, et cette haleine fraîche de menthe. Je déposerai les plus beaux baisers sur cette bouche, sous un ciel bleu marine éclairé paisiblement par la Lune et pétillant d'étoiles ; que j'atteindrai probablement en te sentant si près de moi. Ton rire habille mes journées, ta voix rythme mes nuits. Je joue des scénarios improbables tard le soir, ou tôt le matin, j'en perds le fil des heures. En fait, tu me fais tourner la tête. Et je suis presque sûre que si je devais me rendre au Paradis, là maintenant, je n'y verrai pas la différence. Même penser à toi me rends de bonne humeur. J'espère que tu penses à moi aussi, parce que j'aurai l'air ridicule de t'accorder autant de rêves et de pensées si ce n'était pas réciproque...

son nom
votre lien
J'arrive pas à te sortir de ma tête. La moindre chanson avec un soupçon de romance me fait penser à toi. C'est dingue comme de simples yeux couleur de ciel peuvent me rendre autant accroc à leur propriétaire. Et ce sourire. Dents blanches, droites, de belles lèvres doucement rosées qu'on aimerait goûter, et cette haleine fraîche de menthe. Je déposerai les plus beaux baisers sur cette bouche, sous un ciel bleu marine éclairé paisiblement par la Lune et pétillant d'étoiles ; que j'atteindrai probablement en te sentant si près de moi. Ton rire habille mes journées, ta voix rythme mes nuits. Je joue des scénarios improbables tard le soir, ou tôt le matin, j'en perds le fil des heures. En fait, tu me fais tourner la tête. Et je suis presque sûre que si je devais me rendre au Paradis, là maintenant, je n'y verrai pas la différence. Même penser à toi me rends de bonne humeur. J'espère que tu penses à moi aussi, parce que j'aurai l'air ridicule de t'accorder autant de rêves et de pensées si ce n'était pas réciproque...
son nom
votre lien
J'arrive pas à te sortir de ma tête. La moindre chanson avec un soupçon de romance me fait penser à toi. C'est dingue comme de simples yeux couleur de ciel peuvent me rendre autant accroc à leur propriétaire. Et ce sourire. Dents blanches, droites, de belles lèvres doucement rosées qu'on aimerait goûter, et cette haleine fraîche de menthe. Je déposerai les plus beaux baisers sur cette bouche, sous un ciel bleu marine éclairé paisiblement par la Lune et pétillant d'étoiles ; que j'atteindrai probablement en te sentant si près de moi. Ton rire habille mes journées, ta voix rythme mes nuits. Je joue des scénarios improbables tard le soir, ou tôt le matin, j'en perds le fil des heures. En fait, tu me fais tourner la tête. Et je suis presque sûre que si je devais me rendre au Paradis, là maintenant, je n'y verrai pas la différence. Même penser à toi me rends de bonne humeur. J'espère que tu penses à moi aussi, parce que j'aurai l'air ridicule de t'accorder autant de rêves et de pensées si ce n'était pas réciproque...
son nom
votre lien
J'arrive pas à te sortir de ma tête. La moindre chanson avec un soupçon de romance me fait penser à toi. C'est dingue comme de simples yeux couleur de ciel peuvent me rendre autant accroc à leur propriétaire. Et ce sourire. Dents blanches, droites, de belles lèvres doucement rosées qu'on aimerait goûter, et cette haleine fraîche de menthe. Je déposerai les plus beaux baisers sur cette bouche, sous un ciel bleu marine éclairé paisiblement par la Lune et pétillant d'étoiles ; que j'atteindrai probablement en te sentant si près de moi. Ton rire habille mes journées, ta voix rythme mes nuits. Je joue des scénarios improbables tard le soir, ou tôt le matin, j'en perds le fil des heures. En fait, tu me fais tourner la tête. Et je suis presque sûre que si je devais me rendre au Paradis, là maintenant, je n'y verrai pas la différence. Même penser à toi me rends de bonne humeur. J'espère que tu penses à moi aussi, parce que j'aurai l'air ridicule de t'accorder autant de rêves et de pensées si ce n'était pas réciproque...


Dernière édition par Jon Fraser le Ven 25 Sep 2015 - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fairfax
avatar

Date d'inscription : 12/09/2015
Messages : 236
Points : 1
Avatar : stephen amell.
Pseudo/prénom : óranmór.
Crédits : (c) tearsflight + (c) little wolf.


Posté le Sam 12 Sep 2015 - 22:20
Les donzeaux
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 195
Points : 0
Avatar : Amber Heard
Pseudo/prénom : Lilou
Crédits : Badass Beard


Posté le Sam 12 Sep 2015 - 23:47
Moi moi moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Washington
avatar

Date d'inscription : 05/07/2015
Messages : 1353
Points : 12
Avatar : Candice Accola-King
Pseudo/prénom : .sassenach (Amélie)
Crédits : .sassenach (avatar) + tumblr&.sassenach (gifs) + exception (signature)


Posté le Dim 13 Sep 2015 - 7:55
Je réclame
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Posté le Dim 13 Sep 2015 - 10:41
Revenir en haut Aller en bas
Fairfax
avatar

Date d'inscription : 12/09/2015
Messages : 236
Points : 1
Avatar : stephen amell.
Pseudo/prénom : óranmór.
Crédits : (c) tearsflight + (c) little wolf.


Posté le Dim 13 Sep 2015 - 11:15
Oh trois jolies filles, je suis comblé

Est-ce que vous avez une idée ? Je vais aller lire vos fiches pour trouver un truc sympathique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Posté le Dim 13 Sep 2015 - 11:23
Je peux aussi ? D'après ta profession, je pense que Murf' & Jon pourraient se croiser souvent Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Fairfax
avatar

Date d'inscription : 12/09/2015
Messages : 236
Points : 1
Avatar : stephen amell.
Pseudo/prénom : óranmór.
Crédits : (c) tearsflight + (c) little wolf.


Posté le Dim 13 Sep 2015 - 11:34
Agent du FBI, ils vont se croiser je pense oui, entre deux ou trois cadavres Arrow

J'ai lu ta fiche et Murphy est géniale, j'ai vu aussi qu'elle avait principalement étudié à DC, est-ce que ça veut dire qu'elle aurait pu aller à Columbia par exemple pour un semestre ou un truc du genre ? Parce que Jon a étudié la criminologie aussi donc ils auraient pu se croiser

Ils auraient pu commencer à flirter à cette époque et Jon n'aurait pas cédé à la Reine des Glaces puisque son coeur était déjà pris à l'époque mais ça ne les aurait pas empêché d'avoir une amitié très forte néanmoins, elle aurait été mise au courant de ses fiançailles (il était à LA) et compagnie et puis deux ans, plus de nouvelles, peut-être qu'il est mourru le Jonjon et puis, au détour d'une affaire, ils se retrouvent nez-à-nez sur une scène de crime à DC

C'est un premier jet, qu'est ce que tu en penses ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Posté le Dim 13 Sep 2015 - 11:39


Vu que je n'avais pas précisé d'université, elle aurait carrément pu faire toutes ses études à Columbia Si je comprends bien, après ses études Jon s'est tiré à LA ? Mais il était déjà fiancé à DC ? Arrow

Sinon tout me semble prometteur
Revenir en haut Aller en bas
Fairfax
avatar

Date d'inscription : 12/09/2015
Messages : 236
Points : 1
Avatar : stephen amell.
Pseudo/prénom : óranmór.
Crédits : (c) tearsflight + (c) little wolf.


Posté le Dim 13 Sep 2015 - 11:43
Alors il était déjà fiancé à Columbia pendant qu'il faisait ses études, une fois le labeur terminé, il a été médecin légiste à LA, où il a aménagé avec l'autre gourdasserie (ouais la haine tavu ) et elle l'a trompé parce qu'il faisait pas attention à elle, du coup il en a eu marre des palmiers, ça lui rappelait sa tignasse (surtout qu'après huit mois dans le coma, il a eu du mal à se réintégrer là-bas) alors il a bougé à DC, où il a obtenu une mutation sans prévenir personne, c'est un fantôme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Posté le Dim 13 Sep 2015 - 11:58
C'est un vagabond celui-ci Mais Murf' connaîtra ce fantôme SAUF qu'elle se sera arrêtée au niveau des fiançailles de Jon après elle ignore tout ce qu'il s'est passé pendant les années où il était à L.A !
Il est revenu à DC depuis combien de temps le bougre ? x)
Revenir en haut Aller en bas
Fairfax
avatar

Date d'inscription : 12/09/2015
Messages : 236
Points : 1
Avatar : stephen amell.
Pseudo/prénom : óranmór.
Crédits : (c) tearsflight + (c) little wolf.


Posté le Dim 13 Sep 2015 - 12:02
Un vagabond mais quel vagabond Du coup c'est parfait et inversement, Jon ne saura plus grand chose de Murphy, le temps ça passe vite après tout Arrow

Je dirais trois mois, c'est un truc assez récent en fait
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 195
Points : 0
Avatar : Amber Heard
Pseudo/prénom : Lilou
Crédits : Badass Beard


Posté le Dim 13 Sep 2015 - 12:03
Je viens en touriste totaaaaal Mais on peut chercher ensemble ?
Revenir en haut Aller en bas
Fairfax
avatar

Date d'inscription : 12/09/2015
Messages : 236
Points : 1
Avatar : stephen amell.
Pseudo/prénom : óranmór.
Crédits : (c) tearsflight + (c) little wolf.


Posté le Dim 13 Sep 2015 - 12:04
Je t'envoie un mp Alexis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Posté le Dim 13 Sep 2015 - 12:05
Ça roule notre histoire alors Si je récapitule, Murf' aurait tenté de séduire Jon à l'époque mais il lui aurait mis de multiples vents Arrow et ils auraient fini par être de bons amis jusqu'à ce que Jon mette les voiles Alors ils pourraient enfin se retrouver aujourd'hui par le biais d'un cadavre pas frais ? Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 195
Points : 0
Avatar : Amber Heard
Pseudo/prénom : Lilou
Crédits : Badass Beard


Posté le Dim 13 Sep 2015 - 12:08
Okaaaaay
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Posté le Dim 13 Sep 2015 - 12:16
Alors, ils ont tous les deux été trompés par leur fiancé(e) so... j'pense que ça aurait pu les rapprocher? xD Après, à voir comment ils en seraient venus à connaître leur histoire xD
Revenir en haut Aller en bas
Fairfax
avatar

Date d'inscription : 12/09/2015
Messages : 236
Points : 1
Avatar : stephen amell.
Pseudo/prénom : óranmór.
Crédits : (c) tearsflight + (c) little wolf.


Posté le Dim 13 Sep 2015 - 13:23
Murphy + c'est exactement ça, un vieux cadavre pas frais et hop, surprise tu veux ajouter quelque chose en plus ?

Alexis + c'est fait

Erin + ils ont pas mal d'écart d'âge entre eux mais ils auraient pu se connaître soit dans un bar ou dans un restaurant ? Tous les deux étant seuls, ils auraient pu se retrouver à manger à la même table et sympathiser d'une façon assez timide et maladroite (du moins pour Jon) ? Erin aurait pu remarquer son alliance (qu'il porte toujours malgré tout) et parler de son métier et là, catastrophe, il lui avoue qu'elle est partie et Erin pourrait embrayer sur son histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Posté le Dim 13 Sep 2015 - 13:34
Nope rien à rajouter mon capitaine, à part si tu es libre pour un sujet ? Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Posté le Dim 13 Sep 2015 - 14:44
@Jon Fraser a écrit:
Erin + ils ont pas mal d'écart d'âge entre eux mais ils auraient pu se connaître soit dans un bar ou dans un restaurant ? Tous les deux étant seuls, ils auraient pu se retrouver à manger à la même table et sympathiser d'une façon assez timide et maladroite (du moins pour Jon) ? Erin aurait pu remarquer son alliance (qu'il porte toujours malgré tout) et parler de son métier et là, catastrophe, il lui avoue qu'elle est partie et Erin pourrait embrayer sur son histoire ?

ouais genre, ils auraient pu se retrouver à la même table dans un café ou quoi, parce qu'il y avait plus de place. Erin n'est pas une fille très timide, mais elle a pas beaucoup confiance en elle quoi Mais ouais, elle aurait pu lui dire qu'elle est organisatrice de mariage et paf, ça aurait entraîné sur leur histoire. Depuis, j'les verrais bien très proches en fait. Vu qu'ils se comprennent et tout et tout.
Revenir en haut Aller en bas
Washington
avatar

Date d'inscription : 05/07/2015
Messages : 1353
Points : 12
Avatar : Candice Accola-King
Pseudo/prénom : .sassenach (Amélie)
Crédits : .sassenach (avatar) + tumblr&.sassenach (gifs) + exception (signature)


Posté le Dim 13 Sep 2015 - 15:11
Je viens en touriste en fait XD Mais ils peuvent faire des bébés
Revenir en haut Aller en bas
Fairfax
avatar

Date d'inscription : 12/09/2015
Messages : 236
Points : 1
Avatar : stephen amell.
Pseudo/prénom : óranmór.
Crédits : (c) tearsflight + (c) little wolf.


Posté le Dim 13 Sep 2015 - 17:44
Murphy + bien sûr que je suis libre, agent spécial O'Hara on le fait où ?

Erin + va pour une amitié proche, même si Jon est un peu déphasé par moment, ils peuvent s'entraider à surmonter, relativiser cette période là et il pourrait la trouver particulièrement courageuse de travailler dans les mariages d'ailleurs

Harlow + c'est bien de faire des bébés tu peux me parler de Harlow ? On va trouver un truc cool
Revenir en haut Aller en bas
Washington
avatar

Date d'inscription : 05/07/2015
Messages : 1353
Points : 12
Avatar : Candice Accola-King
Pseudo/prénom : .sassenach (Amélie)
Crédits : .sassenach (avatar) + tumblr&.sassenach (gifs) + exception (signature)


Posté le Dim 13 Sep 2015 - 20:38
@Jon Fraser a écrit:
Harlow + c'est bien de faire des bébés tu peux me parler de Harlow ? On va trouver un truc cool

Ils vont chanter tous les deux the Skye boat song

Citation :
Née à Fairfax + Elle est la dernière de la famille Campbell + Sont nés avant elle Seth (décédé), Harley et ses triplés Harden et Harper + Son père est militaire et sa mère directrice d'une boite de communication + Elle a surtout été élevée par son oncle un peu fou et surtout légèrement drogué + Petite, elle n'était pas spécialement proche de sa sœur, Harley + Seth était comme son dieu, elle buvait chacune de ses paroles & elle avait toujours besoin qu'il soit fier d'elle + Ses triplés sont une partie d'elle dont elle ne pourra jamais se passer + A l'école, elle n'était pas une élève modèle mais elle avait tout de même d'excellents résultats + Sportive, elle faisait de la natation en dehors des cours et pendant, elle était cheerleader + L'armée est une passion dans sa famille à laquelle elle n'a pas échappé + Egalement désireuse de soigner les autres, elle a su très tôt qu'elle voulait devenir chirurgienne en traumatologie, de préférence sur le terrain + Une fois le lycée terminé elle a intégré une école militaire où elle a débuté ses études de médecine en parallèle des entraînements + Elle s'est vite rendue compte que la pression était forte et après trois années elle a commencé à toucher à la drogue (à 23 ans) + Sa famille ne s'en est pas rendue compte immédiatement, en réalité ce n'est que lorsqu'elle a faire une sévère overdose qu'ils ont pris les choses en main + Durant celle-ci, elle s'est cognée la tête engendrant un traumatisme crânien et deux mois de coma + Les médecins étaient assez pessimistes concernant son réveil mais elle a prouvé être une battante + Elle a par la suite intégrée un programme de désintoxication + Son frère est décédé il y a quelques mois la replongeant dans la drogue même si personne n'est au courant (pour le moment) + Elle vit en colocation avec Skye, la meilleure amie d'Harden & les deux jeunes femmes entretiennent une relation améliorée + Volage, elle est incapable de se stabiliser. Elle a pensé être amoureuse une fois (de Sully) mais ils sont bien trop proches pour qu'une histoire d'amour tienne + Elle vit à Washington. Accro à la caféine, elle peut pas démarrer sa journée sans avoir bu au moins une tasse de café. Le reste de la journée on peut facilement la trouver dans un Starbucks + Très sportive, en plus des entraînements militaire, elle fait un jogging tous les matins + Elle est allergique aux poils de chien et au citron + Elle a une peur bleue des baleines, ne lui demandez pas pourquoi, elle-même ne saurait pas l'expliquer + Elle a aussi peur d'être enceinte depuis le jour où elle a appris comment se déroulait un accouchement + Si elle ne boit pas beaucoup, elle se drogue pas mal + Grande lectrice, elle a toujours un livre sur elle même si elle n'a pas toujours le temps de lire + Sa couleur préférée c'est abricot, en revanche elle déteste le kaki + Elle assume totalement le fait d'être bisexuelle + Elle adore rire et sourit très facilement + En revanche lorsqu'elle est de mauvaise humeur mieux vaut ne pas trop la chercher + Extrêmement têtue, elle adore avoir raison + Rancunière, il en faut beaucoup pour qu'elle pardonne + Elle cache sa sensibilité du mieux qu'elle le peut + Coquette, elle adore les robes + Elle voue une passion pour tous les Disney + C'est une râleuse mais elle le vit bien
Revenir en haut Aller en bas
Fairfax
avatar

Date d'inscription : 12/09/2015
Messages : 236
Points : 1
Avatar : stephen amell.
Pseudo/prénom : óranmór.
Crédits : (c) tearsflight + (c) little wolf.


Posté le Dim 13 Sep 2015 - 21:12
Entre dépendants on devrait pouvoir trouver un truc sympa, non ? Du style, ils savent sans savoir pour l'autre mais ils repèrent les gestes de manque et compagnie ? Ils pourraient essayer, quelque part de s'aider mais toujours de façon indirecte, sans réellement savoir la vraie dépendance de l'autre et puis, un soir, l'un appelle l'autre, pensant frôler l'overdose et badaboum des bébés ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Posté le
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
JON ◘ put your middle finger up in the air go on and say "fuck you !"
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUR FAMOUS NEIGHBOR :: Story time :: Help, I need somebody :: Liens :: Personnages masculins-