AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar

Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 62
Points : 0
Avatar : Eva fabulous Green
Pseudo/prénom : Mélodie.
Crédits : Minako


Posté le Lun 14 Sep 2015 - 12:13
I have a Deal ! Are you  in ?
J'ignorais comment il avait fait mais il avait réussi à retrouver sa trace. Mon désir de retrouver mon ancienne gloire m'avait fait accepter cette humiliante mascarade. On l'attendait sagement dans le bureau du directeur de l'hotel où j'avais rencontré la jeune femme. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit femme de chambre mais ce jour-là, je ne faisais pas du tout attention à ce que je faisais ou ce que je disais. Le bureau respirait le vieux cuir mais entretenu, c'était agréable et très cosy. Je comprenais qu'il puisse se sentir aussi bien dans un environnement pareil. Aprè avoir raccorché de son téléphone de service, il s'adressa à nous, Anaël et moi-moi : « Mademoiselle Heaven arrive dans 10 mn, elle se change. Elle vient tout juste de terminer son service. » Mon frère était loin d'être patient mais je restais vigilante, il était hors de question de froisser le directeur pour attirer encore plus l'attention sur moi car bien sûr, les retombés allaient vite me pousser à bout : « Très bien ! Nous l'attendrons. » avais-je fini par dire en posant une main sur celle de ce dernier pour qu'il se calme et qu'il reste tranquille surtout.

On frappa à la porte et le directeur invita le visiteur - qui n'était qu'autre que Alexis, à entrer. Il l'avait accueillit chaleureusement et on s'était levé derechef pour la saluer à notre tour. Lorsqu'elle arriva à moi pour me serrer la main, je lui avais souris. Dans ma chute et dans l'embarras qui m'avait prit à la gorge, je n'avais pas vraiment fait attention à ce qui j'avais eu affaire mais après différentes réflexions sur la jeune femme, j'esquissais un sourire serein. Je joignis mes mains et pris la parole : « Bonjour Mademoiselle Heaven. Je m'appelle Nathanaëlle Summers et voici mon frère mais aussi mon manager, Anaël Summers. Je me demandais si, par hasard, il était possible de nous entretenir en privé...? » avais-je demandé en me tournant vers le directeur. Je réfléchissais à toute vitesse mais pour le coup, Anaël fut plus rapide que moi « Auriez-vous une salle de réunion pour le staff ? Je ne veux pas paraître grossier mais nous avons vraiment besoin de... parler en priver ! » lâcha t-il en acquiesçant de la tête, pour appuyer ces dernières paroles et je continuais comme c'était moi qui parlait auparavant. Un petit bonus qu'on avait entre jumeaux : « A moins que vous ne soyez pas d'accord ! » et de par son arrogance dont je n'avais pas hérité ou peut-être avais-je littéralement perdu de la confiance en moi-même, il s'avança : « Mais qui ne désirerai pas passer un petit peu de temps, en tête à tête, avec Nath Summers ? » finissait-il, avec son sourire ravageur.

On arriva dans une salle de réunion, un peu plus spartiate que le bureau où nous étions mais à quoi pouvais-je m'attendre au juste ? On s'installa autour d'une table positionnée en rectangle. La jolie blonde au abord de l'angle droit, je me plaçais juste en face d'elle, de manière à l'avoir assez proche de moi et mon frère à ma gauche. Il avait déjà sortit ses documents. Je ne savais pas ce que je ferai sans lui d'ailleurs. « Voilà, maintenant que nous sommes tranquille, je désirais m'excuser auprès de vous pour ce malheureux incident préjudicieux. » citais-je comme une lettre à musique. Non pas que je ne pensais pas un mot de ce que je disais mais parce que je citais ces paroles comme une poésie; Je n'aimais pas les situations embarrassantes, je préférais laisser ça aux professionnels alors je me tournais vers mon frère qui prit la parole avant même que mon regard ne frôlait le sien : « Nous aimerions savoir si vous avez eu des petits soucis ces cinq derniers jours ? Des personnes avec des photos vous mitraillant, des personnes qui vous suivent ? Je sais que cela peut paraître prétention de premier abord, mademoiselle Heaven mais pour tout vous dire... L'altercation que vous  avez eu l'autre jour avec Nath a été très remarqué. Des sous-entendu on était lancé au lasso dans tout les magazines people et autres torchons mensongers. »

Je le suivis du regard, tentant de me concentrer sur son discours plutôt qu'à ce qui allait suivre.
(c) toxic heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 195
Points : 0
Avatar : Amber Heard
Pseudo/prénom : Lilou
Crédits : Badass Beard


Posté le Sam 19 Sep 2015 - 22:47

 I have a big deal for you ! Are you in ?
Nathanaëlle & Alexis
 
« Dure journée hein Alex ? » me demandait ma collègue alors qu'on arrivait aux vestiaires. « Ouais je sais pas ce qu'ils avaient tous aujourd'hui en plus, j'avais l'impression d'être une bête curieuse. » Depuis quelques jours je ne savais pas vraiment pourquoi, mais j'avais l'impression que les clients de l'hôtel me regardaient bizarrement. Aujourd'hui j'avais même fait 3 allers retours aux toilettes pour voir si je n'avais pas de trous dans ma tenue ou une tâche sur le visage. « T'es parano ma belle c'est tout. » me dit Sara pour me rassurer. Je haussais les épaules en lui souriant avant qu'elle ne file retrouver ses enfants. J'avais un peu plus de temps de mon côté sachant que ma sœur ne rentrait pas de suite de ses cours. Alors je pris le temps de sortir mon nécessaire de toilettes, prête à prendre la plus longue douche du siècle. Je préférais me doucher ici, économisant l'eau chaude chez nous. De maigres économies mais qui mises bout à bout faisait la différence à la fin du mois sur la facture. Je venais d'enlever ma blouse de travail que mon téléphone professionnel sonnait. Soufflant de fatigue je décrochais quand même, ça pouvait être important. Je discuter quelques minutes avec mon patron avant de raccrocher, mes rêves de prendre une longue douche passant à la trappe. Il m'avait convoqué dans son bureau, soit disant des clients voulant me voir. Je stressais un peu d'avoir fait une erreur alors je me dépêchais de me savonner, me rincer, n'oubliant pas d'enlever toute trace de savon de mes cheveux. Je finissais de me sécher et m'habillais en enroulant mes cheveux dans ma serviette. C'est le seul séchage qu'ils auront. Je pris quand même le temps de les démêler avant de ranger toutes mes affaires et de me dirigeais vers le bureau du grand chef. Je frappais à la porte et ce fut lui qui m'ouvrit la porte, grand sourire aux lèvres. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait mais il n'avait pas l'air en colère contre moi, c'était déjà ça. Je ne pouvais pas me permettre le luxe de perdre ce boulot. Je regardais derrière lui et vit un jeune homme plutôt classe ainsi qu'une brune qui ne m'était pas inconnue. Après avoir rapidement ouvert la bouche face à cette apparition, je me rendis compte qu'il s'agissait de Nath Summers, une célèbre actrice dont j'étais fan depuis des années. Je l'avais rencontré, ou plutôt cartonnée quelques jours plus tôt mais je ne voyais pas ce qu'elle faisait là. Ne pipant mots pour le moment, je laissais le soin à mon patron d'accepter ou non cet entretien privé. Pour ma part j'hôchais juste la tête pour montrer que je n'étais pas juste une poupée de chiffons. Il accepta ce qui ne m'étonnais pas du tout vu la notoriété de la jeune femme et nous laissa le soin de nous installer dans une salle de réunion. Je m'assis à un angle, Mlle Summers en face de moi et son frère/manager à ses côtés. « Voilà, maintenant que nous sommes tranquille, je désirais m'excuser auprès de vous pour ce malheureux incident préjudicieux. » Je secouais la tête de gauche à droite un peu surprise qu'elle ne vienne que pour ça. « Ne vous inquiétez pas c'est pardonné. » dis-je après avoir retrouvé ma voix. Mais visiblement ce n'était pas tout car l'homme présent commença à parler. Je le regardais un peu étonnée en réfléchissant à ses paroles. « Non rien de ce genre mais je ne comprends pas vraiment de quoi vous me parlez. Très remarquée c'est à dire ? » Enfin la jeune femme avait juste glissé et je m'étais retrouvé à lui empêcher de se prendre un mur, c'était tout. Enfin je le pensais à ce moment là. « Je ne lis pas vraiment les magazines people donc je ne vois pas de quoi vous parlez ? » Je trouvais cette échange très bizarre tout à coup. Et le fait que ce soit cet homme qui me parle plutôt que l’intéressée en question me perturbait d'autant plus.  


By Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 62
Points : 0
Avatar : Eva fabulous Green
Pseudo/prénom : Mélodie.
Crédits : Minako


Posté le Dim 4 Oct 2015 - 23:33
I have a Deal ! Are you  in ?
Il fallait que je le fasse, en mon âme et conscience. La jeune femme que mon frère avait réussi à retrouver, dans les bonnes formes bien sûr et nous avions réussi à tenir le patron de cette dernière à l'écart de toute cette histoire. Heureusement que mon frère était assez diplomate pour reconnaître que c'était la meilleure des solutions. Je poussais un profond soupire en joignant mes mains sur la table tout en m'excusant. J'étais sur de moi, je n'avais pas peur de fixer les gens dans les yeux, mon travail consistait à défier ce genre de situation. « Ne vous inquiétez pas c'est pardonné. » Je souriais, bien sûr qu'elle ne comprenait pas pourquoi je me déplaçais en personne pour lui présenter mes excuses. Je pouvais le comprendre mais je voulais en arriver là pour accéder aux souhaits de mon frère et par extension, moi aussi. Je m'adossais au dossier de la chaise où j'étais assise lorsqu'on évoqua les tabloïds. En effet, en acceptant de vivre cette vie "de rêve" je devais aussi accepter la partie moins réjouissante de ce métier : ne plus avoir de vie privée. Chacun de mes mouvements étaient analysés, décortiqués et forcément, déformés. Sinon, ce n'était pas drôle ni vendeur, ceci dit. Ce qu'elle répondit me surprit plus que je pouvais sentir mon jumeau se tendre. « Non rien de ce genre mais je ne comprends pas vraiment de quoi vous me parlez. Très remarquée c'est à dire ? » J'avais les yeux grands ouverts de stupéfaction. Les journaux et le web étaient criblées de photos de ce qui s'était passé ce jour-là. « Je ne lis pas vraiment les magazines people donc je ne vois pas de quoi vous parlez ? » Je quittais la jeune femme des yeux en détachant mes mains pour placer mes cheveux derrière mes oreilles, pour choper le regard de mon frère. Je m'étais mise à rire, réalisant qu'il y avait fort peu de chance que la blonde comprenne réellement le fond du problème et qu'elle accepte de jouer le jeu, pour faire bonne figure et augmenter ma popularité. Je posais une main sur celle de mon frère pour me laisser le temps de réfléchir parce qu'on ne s'attendait pas du tout à ce qu'elle soit ignorante de la vie people à ce point-là. « D'accord ! Tant mieux, j'ai envie de dire... » Soufflais-je en frottant doucement le bout de mon nez qui me démangeait : « Je vais être franche avec vous... » Je rangeais les contrats de confidentialité de sur ce qui se passera entre ses murs. Je ne m'attendais pas à faire face à une jeune femme totalement détachée de tout ce qui se passait dans le monde du People. C'était soit terrifiant ou encourageant. Peut-être même les deux : « Depuis cette étrange affaire, » Je commençais doucement tout en évitant de regarder mon frère. Il n'allait pas me décrédibiliser sans une bonne raison cela dit, il devait se mordre la langue assez fort pour avoir un visage aussi tendu. « ...mon boulot a eu un tremplin incroyable ce qui est plutôt impressionnant et incohérent de par mon passé, puisque les tabloïds nous ont pratiquement déjà fiancée. » lâchais-je en fixant un point invisible loin derrière elle, sentant son regard sur moi. Un rire nerveux m'échappa mais vu que j'étais lancée, il fallait que je tienne le bon bout : « Vous vous doutez bien qu'on est pas venu ici pour parler chiffon... J'aimerai... » Au dernier moment, je me défilais. C'était plus fort que moi en fait. Je ne pouvais pas demander une chose pareille. Je la regardais, elle n'avait surement pas que ça à faire et en vivant en étant femme de chambre dans un hotel de luxe.. « J'ai appris que vous n'arrivez pas forcément à joindre les deux bouts en fin de mois et j'ai moi-même mes propres soucis à prendre en compte. Ce que je vous propose, Mademoiselle Heaven, serait quelque chose qui pourrait vous aider en la présence d'un contrat. Souhaiteriez-vous jouer le rôle de ma petite amie aux regards des tabloids et journalistes en tout genre - ainsi profiter de la situation pour faire revivre ma carrière en échange de quoi, on signera un contrat avec un revenu mensuel en plus... » je soufflais d'une traite. Si je ne l'avais pas fait comme ça, je me serai vraiment défilée comme une gamine qui faisait la bêtise de son frère. « Le contrat est complet, avec des closes à respecter ainsi que des horaires pour vous présenter durant les cérémonies et autres petites balades dites "normales" d'un couple. Il est prêt, si cela vous tente d'y jeter un petit coup d'oeil ! » ajouta mon frère.
(c) toxic heart.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Posté le
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
(FB) I have a big deal for you ! Are you in ? (Alexis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUR FAMOUS NEIGHBOR :: Washington D.C. :: Northwest :: Dupont Circle-