AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Washington
avatar

Date d'inscription : 24/09/2015
Messages : 184
Points : 3
Avatar : Nicolas Simoes.
Pseudo/prénom : Marion.
Crédits : Schyzophrenic / Monkey Roads


Posté le Jeu 1 Oct 2015 - 20:55

Il consulte encore une dernière fois son smartphone. Rien. Il récupère ses achats sur le siège à côté de lui et se dirige vers les portes. Il déteste les transports en commun. Il sourit vaguement aux deux collégiennes l’épiant depuis quelques stations et quitte le wagon de métro. Le gamin braillant. Le type sentant beaucoup trop le parfum. Et l’adolescente adepte de selfie. Harper ne lui a toujours pas donné signe de vie. Il l’a pourtant bombardé de messages ce matin. Deux ou trois pour lui demander s’il peut passer. Qu’importe. Il grimpe les quelques marches, deux par deux, manque de renverser l’un des cafés qu’il se trimballe depuis le Starbucks et retrouve l’air frais. Dupont Circle. Il lui faut quelques minutes à pied pour rejoindre l’immeuble où vit Harper, et un détour par le bureau de tabac pour s’acheter des clopes. Il se glisse à l’intérieur au moment où l’un des voisins sort, le remerciant d’un sourire. Il n’est pas un inconnu, mais un habitué. La concierge semble persuadée qu’il est le petit-ami d’Harper. Elle ne le croit pas quand il lui répond qu’ils sont juste amis, très bons amis. Ça le fait sourire. Comme ses fringues qu’il laisse chez Harper - qui doublent de volume quand elle a un « petit-ami ». Parce qu’il est jaloux Shay. Jaloux qu’elle passe du temps avec un autre que lui. Alors il marque son territoire, comme le gars légèrement possessif qu’il est. Il grimpe les escaliers, sourire aux lèvres. Il ne l’a pas vu depuis un bout de temps - trois jours, c’est long. Il veut l’embarquer pour manger un morceau en centre ville. Et il a un putain de plan pour ce soir. Il appuie sur la sonnette avec son coude et attend qu’on daigne lui ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Posté le Jeu 1 Oct 2015 - 22:52
Ma garde a été longue, trop longue. Cette maman a décidé d'accoucher presque à la fin de ma garde, rien n'a été simple et comme j'étais là c'était bien plus simple que je m'en occupe plutôt qu'on appelle le médecin de garde. Du coup, je suis sortie avec près de six heures de retard, je suis sur les rotules mais je m'en fiche, j'ai sauvé maman et bébé avec une belle équipe et je suis finalement chez moi. Appartement vide. Je ne sais pas où est Harper. La blonde a disparu. Je file à la salle de bain et je me prélasse dans la baignoire. Ca fait plusieurs dizaines de minutes que j'y suis quand la sonnette se fait entendre. Mon dieu, comment est ce que je fais. J'attrape mon peignoir, je noue une serviette autour de mes cheveux sur ma tête et je me dirige vers la porte en criant dans l'appartement : “ J'arrive !!! ” Je finis par atteindre la porte et l'ouvrir découvrant Shay derrière. Un sourire se dessine sur mon visage, il a deux cafés en main, je me doute que c'est pour Harper mais elle n'est pas là et je ne sais pas quand elle va rentrer. “ Hey hey ! Entre ! ” Je m'écarte de la porte pour le laisser passer et la ferme derrière lui. Je prends un café de ses mains et le porte à mes lèvres : “ Je me sers, ta blonde n'est pas là, ça serait dommage qu'il refroidisse ! ” Surtout qu'il est déjà bien assez froid. “ Tu me laisses aller m'habiller et revenir ? Si quand je sors de la salle de bain t'es plus là dans cette pièce, je saurais qu'Harper est rentrée... ” Clin d'oeil après l'avoir bien taquiné sur le sujet Harper et je file à la salle de bain, pour vider le bain, me sécher, me maquiller rapidement, relever mes cheveux sur la tête et m'habiller. Je suis plus présentable quand je reviens dans la pièce à vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Washington
avatar

Date d'inscription : 24/09/2015
Messages : 184
Points : 3
Avatar : Nicolas Simoes.
Pseudo/prénom : Marion.
Crédits : Schyzophrenic / Monkey Roads


Posté le Jeu 1 Oct 2015 - 23:24

C'est Autumn en peignoir qui lui ouvre la porte. Il est décontenancé durant quelques secondes, surpris de la voir. Il a parfois tendance à oublier qu'elle habite elle aussi ici. Il ne la croise que très rarement, la blonde toujours aux abonnées absents ou en train de dormir dans sa chambre. Elle lui sourit, pleine d'énergie. Il s'est toujours demandé comment elle faisait. Il ne la connait pas personnellement mais Harper lui a vaguement parlé de son fiancé à l'hôpital. Et pourtant, les quelques fois où ils se croisent, les quelques soirées qu'ils passent ensemble, il l'a toujours trouvé rayonnante. Elle l'invite à entrer et il se glisse dans l'appartement se faisant voler au passage l'un des cafés. Il ouvre la bouche pour protester, prêt à arguer qu'il est pour Harper et non elle, mais il est devancé par la pile qu'est Autumn.« Bah du coup, je t'en prie, tu peux le boire. J'arrive pas à la joindre.» Comme pour prouver ses dires, il sort son smartphone de sa poche arrière de jean et grimace devant l'écran vide de réponse. Il la fixe siroter le café, lui souriant gentiment. C'est plutôt bizarre de se retrouver seul avec elle. En général, Harper est là. Ou Milos. La dernière fois qu'ils se sont retrouvés en tête-à-tête, elle lui a reproché sa relation avec sa colocataire. Et il s'est un peu vexé. Parce que jamais personne n'avait rien dit. Parce qu'il n'avait pas conscience que leur relation aurait pu déranger. Parce qu'elle lui avait ouvert les yeux sur une vérité qu'il avait sciemment nié jusque là. Elle l'informe rapidement qu'elle le quitte pour s'habiller, il hoche simplement de la tête, étrangement silencieux. Il est un peu déçu qu'Harper soit absente. Autumn disparue dans la salle de bain, il s'avance dans l'appartement et s'affale sur le canapé, consultant une Nième fois son portable. Elle réapparait une dizaine de minutes plus tard, beaucoup plus fraîche. « Ah ! T'as une tête plus humaine maintenant ! Et j'ai pas disparu ! » Il rit doucement, la taquinant avec tendresse. « Tu sais pas où elle est toi ? Elle a peut-être un copain en ce moment...» Harper. Parce que ça fait bien une semaine qu'il n'a pas couché ici. Et une semaine c'est bien trop long. « Peut-être qu'elle m'évite...» Sa dernière phrase est un simple murmure, s'adressant plus à lui même qu'à Autumn réellement. D'inquiétude, il fait tourner son smartphone entre ses mains, la tête légèrement baissée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Posté le Jeu 1 Oct 2015 - 23:43
Je n'ai pas attendu pour prendre le café et me garder le droit de le boire. Je le lève comme pour trinquer à sa santé quand il me dit que je peux en profiter et qu'il ajoute qu'il n'arrive pas à la joindre. Ouh je sens dans sa voix qu'il y a une pointe de ce petit je ne sais quoi, ce truc qui n'est pas anodin. Ca le chagrine de ne pas réussir à la joindre, il n'aime pas ça. Shay est un mec de notre groupe, je ne suis pas aussi proche de lui que de Milos mais petit à petit on créé un lien, un lien particulier, un lien différent, toutes mes amitiés, mes relations sont différentes. “ Tu lui as dit quoi qu'elle te réponde plus ? Tu lui as surement foutu les ch'tons ! ” Je rigole toute seule dans la salle de bain, j'ai parlé assez fort pour qu'il m'entende. J'ai envie de le piquer, de le taquiner, qu'il se livre un peu sur ce qu'il se passe avec ma blonde de coloc. Et oui il ne faut pas oublier que je ne suis avec eux que depuis peu de temps alors il me faut une petite cession de rattrapage. “ Shay ? Je parie que t'es encore en train de regarder ton téléphone là ! Arrête ça ! ” Je suis d'humour joueuse ce soir, si lui est d'humeur morose on va peut être se frictionner un peu. A moins qu'il se laisse porter. “ Je te remercie du compliment très cher ! Je vais peut être te proposer de l'attendre sur la paillasson ! ” Non mais depuis quand tout le monde me dit que ma tête n'est pas présentable ? Milos l'autre jour, lui maintenant... La galanterie masculine ce n'est plus ce que c'était. “ Un copain ? Un mec plus régulier que toi tu veux dire ? ” Je plisse les yeux en le fixant. Il croit vraiment que je ne vois pas leur petit jeu ? Comme une parade nuptiale. “ T'sais ma vie se résume à l'hôpital et à mon lit, alors je sais pas si elle a un copain et je sais pas si elle t'évite. Pas de nouvelle depuis quand ? ”


Dernière édition par Autumn C. Clarke le Dim 4 Oct 2015 - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Washington
avatar

Date d'inscription : 24/09/2015
Messages : 184
Points : 3
Avatar : Nicolas Simoes.
Pseudo/prénom : Marion.
Crédits : Schyzophrenic / Monkey Roads


Posté le Ven 2 Oct 2015 - 23:39

Elle se moque de lui et ça le fait sourire. Affalé sur le canapé, il l'entend s'affairer dans la salle de bain et glousser à sa propre remarque. « J'ai rien dit de spécial. Juste que j'avais un plan pour ce soir. » Une soirée organisée dans un bar pas loin de chez lui. De la bière, de la musique, des tapas. Sympathique. Juste lui et elle comme d'habitude. « Et je lui ai demandé si je pouvais passer. » Il ne voit rien d'effrayant dans ses messages. Il n'a pas eu l'impression d'en faire trop. De l'oppresser. Un pote qui passe c'est normal. Peut-être qu'il avait des arrières pensées mais elles ne s'affichent pas sur les smartphones. Elle finit par sortir de la salle de bain et il ne peut s'empêcher de lui envoyer une petite remarque piquante à laquelle elle répond promptement. Il ricane mais ne relève pas. Elle ne le mettra pas sur le paillasson, du moins, il l'espère.« Un type qu'elle aime quoi. Qui vient chez vous. Genre petit-ami amoureux.»  Tu sais ? Un connard qui lui tourne un peu autour et qui me la pique ? « Et je suis pas son mec régulier. On est ami. » Ça le fait toujours un peu grincer des dents quand elle a quelqu'un. Même un rencard Tinder ça lui donne l'urticaire. Il a toujours l'impression qu'on tente de la lui voler. Comme un petit garçon trop capricieux à qui on supprime son jouet préféré. Égoïstement, il aimerait se la garder pour lui tout seul. Mais il ne fait rien pour officialiser la pseudo-relation qui dure depuis quelques années. Quatre ou cinq ans qu'il la connait. Quatre ou cinq ans qu'il lui tourne autour. Qu'il joue les girouettes. Il se rend compte dernièrement de l'image qu'il offre. Un type horrible. Et il comprend mieux les rares remarques acerbes sur sa relation avec Harper. Mais il n'arrive pas à aller de l'avant. Au fond, il est encore un adolescent et ça l'effraie de vieillir. Les repas entre amis autour d'une bouteille de vin. Les mariages. Les baby-showers. Il préfère sillonner les bars, boire de la bière, ramener des filles, rejoindre Harper et recommencer. « La dernière fois qu'on s'est vu c'était y'a quatre ou cinq jours. » Puis il s'est fait embarqué par le travail. Les horaires ont tourné. Il s'est retrouvé de nuit. Affreux. « T'as oublié Milos dans ton résumé de vie. » Il esquisse un sourire en coin, amusé. Milos. Ça fait un moment qu'il ne l'a pas vu, peut-être devrait-il prendre des nouvelles ? « Vous passez beaucoup de temps ensemble, non ? » Il ne peut s'empêcher de sourire, franchement amusé et moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Posté le Dim 4 Oct 2015 - 12:58
Je passe la tête par l'encadrement de la porte de la salle de bain pour lui demander à la suite de ses réponses : “ Et le fait qu'elle te réponde pas, tu t'es dit : ça doit vouloir dire oui ? ” Je rigole toute seule à ma remarque, au final, il est là et Harper n'est pas présente, il a juste le droit à ma présence, moi, celle qui lui a fait une leçon de morale il y a quelques semaines dont il doit toujours se souvenir. Au moins, maintenant il se tient, devant moi du moins. Je finis par sortir de la salle de bain, parler en face à face c'est quand même plus agréable il n'y a pas à dire. Je m'installe sur le canapé en face de lui et je l'écoute. Il me fait rire. Pour un mec qui aurait pu être refroidi par ma réaction, il est quand même plutôt sur le ton de la confidence, enfin il ne s'en fait pas trop, il me demande des choses ouvertement qui font pensé qu'il est plus attaché à ma colocataire que ce qu'il ne veut bien le croire. C'est mignon. “ Petit ami je ne crois pas, amoureux encore moins. Mais encore une fois, je dors et je suis à l'hôpital alors elle en profite peut être pendant ce temps là... ” Et puis elle l'invite lui quand je suis là comme ça je crois qu'elle est stable et posée ? C'est peut être ça, bon plan. Mais la conversation centrée sur lui et Harper n'a pas vraiment l'air de lui plaire alors il se lance sur le sujet Milos, enfin la relation qu'il y a entre lui et moi. Qui a parlé de relation ? “ Ah oui j'oubliais Milos qui est souvent ici, avec Harper. Ils passent beaucoup de temps ensemble eux, lui et moi bien moins. ” En réalité, en visuel, on se voit quand j'ai un peu de temps ou quand lui en a, enfin c'est surtout quand on se croise. La plupart de nos échanges se passent au téléphone quand ce n'est pas autour d'un café de temps en temps alors je ne sais pas si on peut appeler ça beaucoup. “ Si un café de temps en temps c'est beaucoup pour toi, alors peut être... Tu trouves vraiment qu'on passe beaucoup de temps ensemble ? ” Autumn ou l'art de ne pas avouer les choses aux autres, j'ai déjà bien du mal à avouer les sentiments qui commencent à naitre à moi même alors en parler ouvertement c'est encore plus dur, même si Shay se tente à le faire sur sa propre personne.
Revenir en haut Aller en bas
Washington
avatar

Date d'inscription : 24/09/2015
Messages : 184
Points : 3
Avatar : Nicolas Simoes.
Pseudo/prénom : Marion.
Crédits : Schyzophrenic / Monkey Roads


Posté le Dim 4 Oct 2015 - 22:03


« J’ai même pas pensé à l’éventualité que ça voulait dire non. » Triste réalité. Il n’a pas vraiment réfléchi quand il est monté dans le métro. Il s’est juste dit qu’elle devait être occupée, peut-être sous la douche. Il n’a jamais imaginé que son absence de réponse soit un non. Ses habitudes sont bien trop mauvaises. Ils se connaissent depuis tellement longtemps, ils sont tellement proches, qu’un refus de sa part lui semble dorénavant impossible. Il n’a pas souvenir qu’elle l’est renvoyée une fois. Le genre de relation où on a l’impression qu’on connait la personne depuis tellement longtemps qu’on en oublie les bonnes manières et la bienséance. Ils fonctionnent parfois comme un couple. Et cette alchimie qu’ils partagent brouille les limites. Il a parfois conscience qu’il dépasse la simple relation amicale - et non pas seulement parce qu’il couche avec elle - mais parce qu’il sabote ses relations avec d’autres hommes, parce qu’il la considère comme acquise. Et ils ne sont pourtant pas « en couple ». Peut-être qu’ils se connaissent un peu trop. Peut-être qu’ils se ressemblent un peu trop pour pouvoir espérer une vraie relation. « Mais elle doit bien te dire des trucs non ? Je croyais que les filles se disaient tout… » Lui, il a tendance à tout balancer à ses amis. Il considère que c’est plus ou moins normal. Seule Harper est sujet tabou. Quand il était gamin, il passait des heures planqués derrière un muret à écouter la patronne de ses parents et ses amies discuter de leur dernier amant, de la coupe de cheveux de la voisine, des potins du quartier. Il aimait bien les écouter. Et il savait que sa mère faisait pareil avec les autres femmes du personnel. Plus discrètement. Milos et Harper montent un projet ensemble, ça il le sait. Il en a tellement entendu parlé qu’il décroche bien rapidement aujourd’hui. Ils peuvent parfois en parler des heures comme juste quelques secondes. Et bien que Shay les soutienne sincèrement, il ne se sent pas concerné. « Ils font leur truc pour les enfant non ? J’écoute plus trop leurs histoires, ils me donnent mal à la tête. » Ils sont tellement passionnés par leur projet. Ils les envient parfois. Parce qu’ils partagent quelque chose tous les deux. « Je dis pas que vous passez énormément de temps ensemble. Mais peut-être que vous devriez, vous avez l'air de bien vous entendre, non ? » Et Milos a sûrement besoin de se changer un peu les idées, de voir du monde, de découvrir des choses. Et Autumn avec son sourire et sa bonne humeur ne peuvent que l'aider. Shay, il fait semblant, il sourit à son ami, continue comme si rien ne planait autour d'eux. Pourtant, il se sent mal. Parce qu'il a peur de perdre un de ses meilleurs amis. Parce qu'il se sent inutile. Parce qu'il trouve la vie injuste. « T'as l'air d'être une fille plutôt géniale... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Posté le
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
WRONG GIRL - Autumn & Shay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUR FAMOUS NEIGHBOR :: National Archives :: Rps-