AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Washington
Scott Sanders

Date d'inscription : 03/10/2015
Messages : 68
Points : 20
Avatar : Scott Eastwood
Pseudo/prénom : Scott
Crédits : Nope

In this quiet little town Empty

Posté le Lun 5 Oct 2015 - 23:12
Après quarante minutes passées sur l'Interstate-495, Scott passait enfin le panneau "Welcome to Fairfax" posté à l'entrée de la ville.

Ce jour-là il avait rendez-vous avec une certaine Margot Holden. Vraisemblablement cette personne possédait un logement qui correspondait en tout point à ce Scott recherchait, et ce en plein coeur de Washington.

Parcourir tout ce trajet lui semblait un effort valable dans la mesure où cela lui permettait de connaître un peu la ville en dehors des frontières du Potomac mais, surtout, cela représentait jusqu'ici la seule piste solide d'appartement dont il disposait.

Trouver un logement à D.C. relevait de l'impossible à cette époque. En effet la majorité des appartements décents venaient d'être loués aux étudiants qui regagnaient les bancs de l'université.

Alors arrivé dans le Old Town, Scott jeta un oeil à l'écran de sa montre pour s'apercevoir qu'il avait cinq bonnes minutes d'avance.
Il laissa donc sa Mustang aux abords du parc public, et en profita pour se rendre au lieu de rendez-vous à pieds.

Sur son chemin il croisait des gens à l'allure plus décontractée qu'à D.C.
Cela lui rappela les petites villes des abords de sa hometown, Sacramento. Des lieux paisibles où les gens faisaient toujours montre d'une gentillesse extrême et jouissaient d'une qualité de vie enviable en tout points.

A l'extrémité du parc les couleurs de l'automne commençaient à se distinguer.
L'air était frais et pur et emplissait les poumons de Scott qui se sentaient enfin déstressé depuis plusieurs semanes.

Il savoura de ce moment de paix tandis qu'il avançait vers sa destination.

Il remarqua alors que des affiches pour le Fall Festival ornaient des lampadaires un peu partout dans la ville. Les organisateurs se vantaient déjà de la présence de plus de 500 artistes, artisans, vendeurs répartis dans les rues de la ville.
Fervent amateur de musique en tout genre et musicien accompli, Scott se dit qu'il viendrait peut-être assister à ce festival s'il en a l'occasion.

Bien que la ville ne comptait qu'un petit nombre d'habitants, celle-ci laissait transparaitre un certain dynamisme et était sans doute un lieu agréable pour y vivre.

Approchant désormais l'enceinte du Starbucks local, il profita de ce dernier moment pour admirer le voisinage et ses jolies maisons soignées, aux devantures proprettes et gazons taillés au millimètre par les jardiniers.

Enfin, Scott posa sa main sur la poignée du coffee shop et s'avança dans l'établissement.

Repérant au loin une dame qui était seule, il s'avança vers elle confiant qu'il s'agissait de son contact.

Tout en lui présentant sa main d'une poignée assurée et chaleureuse à la fois, il lui adressa  "Bonjour, Scott Sanders. Vous êtes bien Mme. Holden?." "Ravi de faire votre connaissance." dit-il en lui adressant un sourire.

@Margot Holden
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


In this quiet little town Empty

Posté le Mar 6 Oct 2015 - 11:34
scott sanders and margot holden

in this quiet little town

Vvoilà enfin deux mois qu'elle travaille à l'hôpital de Fairfax. Il lui aura fallu quatre mois voir sa demande de mutation accepté. Il faut dire qu'elle travaillait pour le meilleur hopital de DC, sa réputation en tant que chirurgien pédiatrique n'étant plus à faire, la direction ne voulait pas la voir partir. Ils étaient même prêt à lui fournir un logement. Mais faire prêt de 45 minutes de route chaque jour pour aller travailler, c'est assez pesant tout de même. Noah, Lena et elle ont voulu changer de vie en venant à Fairfax et retourner chaque jour à DC ne l'aidait pas. Encore de vieilles blagues, même si non méchante qui deviennent lourde à la longue. Sans parler des internes qui se passent le mot d'années en années sur le fait qu'elle soit mariée à son frère adoptif. Mais, ils ont finalement accepté sa mutation après mois de négociation. Enfin, bref, elle doit avouer préférer son emploi aujourd'hui! Ici, l'ambiance est bien plus chaleureuse et les professionnels, pour la plupart, se respectent et respectent aussi le travail des autres. Il ne règne pas ici de climat de compétition, non, chacun connait son travail et fait de son mieux chaque jour pour sauver des vies! Et oui, on est que des humains et pas des machines.

Mais pour l'heure, Margot doit se replonger un peu dans le passé, elle a enfin trouvé une personne pour louer leur appartement de DC. Ils n'ont pas voulu le vendre, aller savoir pourquoi. C'est vrai, ils veulent se détacher du passé mais garde leur appartement. Il est vrai tout de même que cela leur procurer un peu de pécule en plus chaque mois. Margot a donc été chargé par Noah de rencontrer le futur loueur des lieux. Assise dans un petit café du centre ville, Margot contemple le soleil magnifique qui plane au dessus de la ville aujourd'hui. Fairfax est une petite ville vraiment magnifique et les habitants sont bien plus accueillant et chaleureux que dans la métropole, ici, l'air semble plus serein. Elle peut enfin vivre sa vie sans avoir peur qu'on lui reproche quelque chose, ou que quelqu'un lui rappelle son passé douloureux. La seule chose qui pourrait encore venir entacher cela est là présence de Lena dans la maison. Mais elle ne peut pas là mettre à la porte, même si leur relation a toujours été quelque peu électrique, elles ont grandi ensemble et ont vécu le même drame. Et, Noah, lui ne laisserai pas cela arriver. Pourtant, Margot ne se voit pas élever un jour des enfants avec une toxicomane dans la maison. C'est dingue tout ce à quoi on peut penser lorsque l'on attend quelqu'un. Elle fut alors tiré de ses pensées par un jeune homme, certainement le futur louer. Il lui tendit la main, Margot se leva alors par politesse pour l'a lui serrer. « Bonjour, oui c'est moi-même, mais appelez moi Margot ! » Margot n'a jamais été vraiment très à cheval sur les formalités, quand on a eu des parents adoptifs riche mais hippies, les grandes courbettes ne sont pas de mise. « De même, merci d'avoir fait le déplacement jusqu'ici, mon mari aurait été ravi de vous faire visiter l'appartement mais me voilà à sa place ! » Margot se rassit alors sur sa chaise. Ce jeune homme avait l'air sérieux, tant mieux, Margot ne souhaite pas que l'appartement finisse en vrai champs de bataille !
made by LUMOS MAXIMA


Dernière édition par Margot Holden le Jeu 8 Oct 2015 - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Washington
Scott Sanders

Date d'inscription : 03/10/2015
Messages : 68
Points : 20
Avatar : Scott Eastwood
Pseudo/prénom : Scott
Crédits : Nope

In this quiet little town Empty

Posté le Mar 6 Oct 2015 - 15:54
« Alors enchanté, Margot. » répondit-il lorsque sa possible future propriétaire le pria de l’appeler par son prénom. Scott prit place en face de Margot et lui rétorqua alors : « C’est moi qui vous remercie de me recevoir. Vraiment. Je suis certain que j’aurai l’occasion de rencontrer votre mari à l’occasion. Bien… avant de commencer puis-je vous offrir un café ? » Il interpella alors la barista d’un geste de la main, et lui fit signe de venir prendre commande. « Pour moi ce sera un cappuccino s’il vous plait, et pour la dame…. » dit-il en passant la parole à Margot.
Une fois la commande passée, Scott se recentra sur sa chaise et entama la conversation d’un ton posé et sympathique afin de mettre toutes les chances de son côté pour s’attirer la sympathie de Margot. Aujourd’hui Scott avait fait, presque, table rase avec les six derniers mois et voulait faire bonne impression. Il savait qu’obtenir cet appartement était une vraie opportunité de pouvoir enfin oublier les moments difficiles qu’il avait connu au cours des six derniers mois et depuis le décès de son père et lui permettrait de repartir à zéro. Rasé de près, chemise ajustée qui le mettait en valeur, démarche assurée, il était remonté à bloc.
« Écoutez, je suis vraiment très intéressé par l’appartement que vous mettez en location. Pour tout vous dire, c’est en tout point ce que je recherche comme logement. Deux chambres, une belle cuisine ouverte sur le salon, une entrée pratique, de la lumière partout, une salle de bain en bon état et un emplacement idéal dans le centre-ville. De plus, le fait que le logement soit en bon état mais requiert quelques petits travaux de décoration est vraiment la cerise sur le gâteau car je suis un bon bricoleur et cela sera l’occasion pour moi de m’occuper et de faire en sorte que je me sente vraiment chez moi à D.C. » Scott ne voulais pas forcer la main et paraître démesurément enthousiaste. Cependant il sentait que cet appartement l’appelait, comme si une force supérieure lui disait que c’était le bon.
D’un naturel plutôt réservé et de peu de mots, Scott continua sur son élan et décida de se dévoiler un peu plus face à la propriétaire afin qu’elle puisse prendre pleine connaissance de la situation dans laquelle il se trouvait.
« Maintenant, je veux être totalement franc avec vous. Pour l’instant je suis à la recherche d’un emploi. Je n’ai donc pas de bulletins de salaire, et je sais que ça peut être un frein pour vous. Mais voilà, en Californie je possédais avec mon père trois restaurants. L’ouverture de deux d’entre eux ont d’ailleurs étés cités dans « les restaurants les plus attendus de l’année » et le premier, notre flagship, faisait figure d’emblème à Sacramento. Bref, je vous dis tout cela non pas pour me vanter, mais pour essayer de vous laisser convaincre que je ne compte pas rester les bras croisés bien longtemps. Mon père est décédé il y a six mois, c’est pour ça que je suis ici maintenant. J’ai décidé de repartir à zéro, ailleurs, car tout ce passé était trop dur pour moi. Margot, je tiens vraiment à avoir cet appartement, et même si je n’ai pas de revenus pour le moment, j’ai suffisamment d’argent de côté pour être stable pendant un moment. D’ailleurs, plus que des paroles, je vous propose de vous avancer trois mois de loyer en cash, plus la caution, dès maintenant, et dans un mois je vous joins un contrat de travail, qui vous prouvera que j’ai les reins solides pour que vous n’ayez aucun soucis à vous faire avec votre bien. » Après cette tirade, Scott pris une grande respiration et posa son regard dans les yeux ténébreux de Margot. Il attendait une réponse de sa part, remettant son sort entre les mains de la blonde, presque comme si sa vie en dépendait.
« Qu’en pensez-vous ? » lâcha-t-il alors anxieux mais à la fois confiant d’avoir présenté toutes ses cartes ainsi que ses meilleurs arguments à cette personne qu’il ne connaissait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


In this quiet little town Empty

Posté le Mer 7 Oct 2015 - 21:15
scott sanders and margot holden

in this quiet little town

Margot est quelque peu surprise par l'enthousiasme du jeune homme quand au fait de vivre dans cet appartement. Assurément, elle pense que le simple fait de vivre à Washington l'enchante. Tant mieux, puisque pour Margot, ce qui l'a enchanté est de quitté cette foutue grande ville où tout se sait ! « Oui certainement ! Il s'occupera peut être de vous faire visiter l'appartement. » Enfin, Margot l'espère..Elle n'a pas tellement envie de retourner dans cet appartement. D'ailleurs, Margot se gardera bien de lui avouer que dans la salle de bain, son frère adoptif, Aaron a été retrouvé mort après s'être ouvert les veines dans le bain. Bien sur, depuis, Noah avait tout changé dedans, déplacé le lavabo, mis une douche à la place de la baignoire et changer l'entière décoration. Malgré tout, c'est une pièce où les Holdens ne passaient guère beaucoup de temps. Il n'y a pas que les vieilles maisons qui ont de sombres histoires, les petits appartements de centre ville aussi ! Scott passa une commande pour eux, lui offrant en même temps ce verre, vraiment charmant ! « Merci, il ne fallait pas... » En avant les bonnes manières...et pourtant, ce n'est pas elle qui cherche à louer l'appartement. « Je prendrais un thé à la menthe dans ce cas. » Margot lui souris et détourna alors son regard vers le serveur en train de noter leur commande, avant de rabattre son attention sur Scott. Ce jeune homme a un débit de parole assez évolué, en même temps, Margot n'a jamais été une grande bavarde. Il semble plus qu’intéressé et tant mieux! Avec la crise économique, un appartement en plein centre ville n'a pas tellement la côté. De nos jours, la population se penche plus vers les banlieue et quartier tranquille où il fait bon de vivre seul ou en famille mais surtout au calme. L'appartement se trouve en plus au dessus d'une épicerie, autant dire qu'en journée, le calme n'est pas de mise. « Je ne suis pas contre le fait de faire des travaux dans l'appartement, au contraire, tant que cela ne détériore pas les locaux. Nous n'avons aucune intention de retourner y vivre un jour ou l'autre, alors faite comme bon vous semble. » Margot espère ne pas se tromper en disant mais étant propriétaire de l'appartement, il n'y a aucune raison pour que ce Scott ne puisse pas y apporter sa touche personnelle. Le seul hic est que pour le moment, il n'a plus de revenus, mais le reste de sa tirade laissait entendre qu'il n'était pas dans le besoin au niveau de l'argent. « Et bien si vous avez de quoi payer le loyer chaque mois, c'est tout ce que l'on demande. Pour ce qui du premier versement avec la caution, je ne sais pas ce que mon époux vous avait demandé... » Margot se sentie alors très bête. C'est tout de même un détail assez important, et Margot n'a absolument pas pensé à la demandé à Noah, quoiqu'il aurait aussi pu pensé à le lui dire.
made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Washington
Scott Sanders

Date d'inscription : 03/10/2015
Messages : 68
Points : 20
Avatar : Scott Eastwood
Pseudo/prénom : Scott
Crédits : Nope

In this quiet little town Empty

Posté le Mer 7 Oct 2015 - 21:38
Scott était conscient d’avoir débité ses paroles à toute allure, mais il était toute fois confiant en la bonne impression qu’il suscitait chez Margot. D’ailleurs il se dit que cette chère dame ne devait pas avoir vraiment l’habitude de faire ça car les quelques règles énoncées ne lui paraissaient drastiques. Et puis Scott n’était pas du genre à mettre le bordel chez lui, il voulait que la transaction soit aussi expéditive que possible car toute cette paperasserie ne l’enchantait pas. Il avait bien plus envie de poser ses quelques cartons et de pouvoir passer un coup de peinture sur les murs pour se sentir enfin chez lui. Margot n’avait pourtant pas l’air au courant des détails de la location, aussi Scott tenta de la rassurer en lui disant : « Nous avions convenu d’un montant de $1.500 mensuels avec votre mari, plus un mois de caution. Etant donné que je viens de m’engager auprès de vous à vous avancer trois mois de loyer, ça ferait $6.000 en cash au moment de la remise des clés. Quand pensez-vous que votre mari pourrait me faire visiter l’appartement ? Pour rien ne vous cacher je crois que je suis déjà sous le charme de votre appartement, mais il faudrait quand même faire l’état des lieux, le contrat, le dépôt d’argent etc… Pour ma part je suis disponible à n’importe quel moment… ». Scott n’avait pas pris les choses par quatre chemins au cours de cette conversation. Lui, d’habitude réservé, avait mené la discussion en véritable homme d’affaires. L’espace d’un instant il ressentit son côté meneurs d’hommes derrière les cuisines resurgir en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


In this quiet little town Empty

Posté le
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
In this quiet little town

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUR FAMOUS NEIGHBOR :: National Archives :: Rps-