AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Washington
avatar

Date d'inscription : 03/10/2015
Messages : 68
Points : 20
Avatar : Scott Eastwood
Pseudo/prénom : Scott
Crédits : Nope


Posté le Jeu 8 Oct 2015 - 19:36


✪  Kick The Dust Up  ✪
Scott & Elena

« Bon, on commence par quoi? » se dit-il. Face à l’ampleur de la tâche qui l’attendait, Scott préféra se donner du courage avant toute chose. Il approcha des quelques cartons de déménagement qui étaient posés au milieu du salon et arracha le duct-tape qui les scellaient. Il fouilla un instant dans les affaires puis en sorti un objet emballé dans du papier-bulles. Il chercha ensuite la prise électrique la plus proche pour y brancher son enceinte bluetooth. Rien de mieux qu’un peu de musique pour se donner du peps’. Il ne manquait plus qu’une bonne brune et il était paré. Il ouvrit alors la porte du frigo, sorti une IPA bien fraîche, dégaina son décapsuleur et descendit une gorgée. « Ahh » savoura-t-il. Tout en sortant son IPhone de la poche avant de son jean il ouvrit Spotify puis Luke Bryan commença à entonner dans la salle encore vide et résonnante.

Décidé à avancer au maximum cette même journée, Scott commença par passer l’aspirateur un peu partout afin que la poussière n’aille pas dégueulasser les murs qu’il allait peindre. Une fois la corvée terminée, il retourna dans la première chambre. Il débuta par bâcher le sol puis méthodiquement délimiter les angles et les zones à peindre. Une fois la préparation terminée il se plaça au centre de la pièce pour contempler les murs vierges qu’il allait transformer. « Here we go! » se lança-il à lui-même pour se motiver. Il sortit le rouleau de peinture de son emballage et le projeta dans les airs tout en sifflotant. Anticipant la descente il passa une main dans son dos pour le rattraper comme si de rien n’était. Content de sa pirouette il trempa ensuite le rouleau dans le bac à peinture puis fit face au premier mur. D’un geste ascendant puis descendant il commença à étendre la belle couleur satinée sur le pan de mur de manière assurée. Peu à peu les tons neutres laissaient place à de jolis reflets de couleur et donnaient vie à cette chambre. Non mécontent du résultat après avoir terminé toutes les surfaces, Scott fit deux pas en arrière pour contempler son chef-d’œuvre et descendit le reste de sa bière pour se récompenser. « Et d’une ! » s’exclama-t-il, à moitié ravi d’avoir terminé la première chambre et moitié épuisé en faisant mentalement l’inventaire de tout ce qu’il lui restait à faire.
Le temps de déplacer le matériel jusqu’à l’autre pièce, il enleva son t-shirt souillé par les tâches de peintures. « Qui eut cru qu’il ferait aussi chaud en plein automne à Washington D.C. ? » s’étonna-t-il.

Pas le temps de se prélasser, il voulait terminer les travaux avant la tombée de la nuit pour profiter de la lumière naturelle. Il répéta ainsi la même opération dans la deuxième chambre. Bâchage, dégagement des angles, chassé-croisé de peinture au rouleau, aérographie des portes, remplacement des vielles poignées et autres accessoires de rideaux par de nouveaux accessoires chromés et modernes. En l’espace de quelques heures l’appartement avait fait peau neuve et avec fière allure. Scott n’était pas mécontent du tout du résultat et d’avoir accompli l’objectif qu’il s’était fixé. Ça tombait bien car l’après-midi touchait à sa fin et il n’avait toujours rien avalé depuis le réveil.

Ce jour-là Elena devait aussi passer en fin début de soirée pour visiter l’appartement. Elle et Scott s’étaient rencontrés quelques jours plus tôt au hasard d’un café et il lui avait proposé de faire une colocation. Il espérait que la nouvelle décoration joue en sa faveur pour qu’elle accepte la proposition. Songeant alors à la demoiselle, il décida de jouer le tout pour le tout pour convaincre sa potentielle future colocataire. Il alla à nouveau farfouiller dans ses cartons puis en sorti sa trousse de couteaux de cuisine et ses épices. Il descendit à l’épicerie d’en-dessous puis regagna l’appartement cinq minutes plus tard au pas de course. Tablier en place, couteaux affûtés, il commença par préchauffer le four puis coupa des pommes en fines lamelles.  Après une bonne demie heure passée en cuisine il enfournait enfin son plat et passait à la salle de bain avant que la jeune femme arrive.

Un moment plus tard…

La sonnette de l’appartement retentit. Scott sortant à peine de la salle de bain se précipita alors vers le canapé où une chemise propre était posée. Il s’empressait de l’enfiler lorsqu’au même moment il s’aperçut que la porte, restée entrebâillée, s’ouvrait déjà et que la chevelure d’or d’Elena s’esquissait dans la lumière. Il passa sa main dans ses cheveux pour être présentable et boutonna sa chemise tout en se dirigeant vers l’entrée. « Hey, salut Elena. » dit-il en la recevant d’un sourire. « Comment ça-va ? » lui demanda-t-il histoire d’engager la conversation.
La journée avait été éprouvante mais il se concentra sur toutes les forces qu’ils lui restaient afin d’offrir à Elena une visite plaisante. L’aidant à se débarrasser de ses effets il lui fit signe de passer d’un geste de la main.
« Bon avant de commencer la visite il faut que je t’emmène à la cuisine. Je ne veux pas te forcer la main, mais j’ai fait une nouvelle recette ce matin qui vient tout juste de sortir du four. Je t’ai dit que je suis chef? J’veux un avis féminin objectif ! » lui dit-il plein d’entrain et pour essayer de la mettre à l’aise.
Cela faisait de longs mois qu’il n’avait plus ressentit cette passion pour la cuisine et éprouver ça à nouveau lui donnait des ailes. Il avait hâte de connaitre son verdict. Qu’elle le choisisse comme colocataire ou non, au moins cette fille lui avait redonné l’inspiration et c’était déjà beaucoup. « Je peux te servir un truc à boire avec ça ? » demanda-t-il tandis qu’il lui servait une part dans une petite assiette.
« Je viens de repeindre et refaire la déco des chambre. Si jamais tu n’es pas emballée par tel ou tel élément de déco, je ne veux pas que ce soit un frein pour toi. On peut s’arranger et je peux même repeindre ta chambre de la couleur que tu veux, ça me dérange pas. Si tu emménages ici je veux que tu te sentes chez toi aussi. Fifty-fifty quoi. » dit-il en surencherant.
« Mais tout d’abord voilà le salon. Cuisine équipée ouverte donnant sur la salle à manger et l’espace détente canapé/télé, etc. J’ai pas encore eu le temps de m’occuper de la déco ici, mais je pensais poser des briques de parement sur le mur du fond et aussi sur le bar de la cuisine pour faire écho et donner un style industriel un peu chic à la pièce. Un peu comme ça : » lui dit-il en lui montrant une photo sur son téléphone.
« Mais bon ça on pourra le voir ensemble de toutes façons. » conclut-il.
Tout en l’entrainant dans le couloir il poursuivit : « Voici les deux chambres. Comme tu peux le voir elles sont à peu près de la même taille. Et honneur aux dames bien entendu, je te laisse le choix de celle que tu préfères. » Il lui laissa prendre son temps pour regarder en détails les deux pièces puis fit demi-tour et lui ouvrit la porte pour découvrir la salle de bain. « La salle de bain. Spacieuse, pratique, lumineuse, propre. Elle a été refaite à neuf par les proprios. » Là encore il lui laissa le temps d’apprécier l’espace puis, ensuite, la reconduisit dans le salon. Il s’adossa au comptoir du bar, croisa les bras puis posa son regard comme pour l’inviter à lui faire part de ses observations…

@Elena K. Votiakov
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 06/10/2015
Messages : 293
Points : 95
Avatar : Kristen Bell
Pseudo/prénom : Lilie_86
Crédits : Schizophrenic


Posté le Mer 28 Oct 2015 - 14:53

Lush lifeScott
&
Elena
« New beginnig »
J'avais vraiment la tête ailleurs en ce moment et je ne supportais pas d'être comme ça, j'étais tellement dans mes rêves que j'avais failli rentrer dans la voiture qui était devant moi au feu rouge. Isaak hanté mes pensées ainsi que Kaden, cette situation était vraiment horrible. J'étais peut-etre condamné à finir mes jours seule. J'avais l'impression de faire mal au gens autour de moi, alors que c'est moi qui était mal avant. J'avais pris l'habitude de vivre toute seule, de m'organiser en fonction des besoins des autres cela m'avait aidé à vivre pendant ces six derniers années.

C'était fous de devoir revivre en colocation à mon âge, alors que la plupart des gens autour de moi commençait à fonder des familles et tout ce qui allait avec. Mais heureusement j'avais trouver un colocateire dans le même cas que moi, Scott était un homme charmant qui avait le sens des responsabilités. Je ne le connaisais pas vraiment encore mais à son regard j'avais l'impression qu'il avait veçu pas mal de chose pas très net, alors peut-être que j'arriverais à le cerner avec le temps, en partageant sa vie nous allions êtres obligés de nous découvrir un peu plus avec le temps.  J'avais presque oublié de lui envoyer un sms pour le prevenir de ma venu avec tout les évements qui c'était passé ces dernières 48h. Je lui avais dit finalement que je ne passerais pas en fin de matinée mais plutôt en fin d'après-midi.

Je sortis de ma rêverie lorsque le feu passa au vert que le conducteur de derrière me claxona de tout évidence le feu devait être passé au vert depuis un petit moment déjà. Je trouva une place rapidement à l'adresse que Scott m'avait envoyé par message. C'était un grand immeuble, qui d'extérieur semblait tout à fait banale. Lorsque je sonna à l'appartement indiqué, Scott ne manqua pas de venir m'ouvrir rapidement. " Salut Scott, je vais bien et toi ? " Je n'eus pas le temps de dire quoi que ce soit qu'il m'entraina par la main à la cuisine. Je savais pas pourquoi mais je me doutais bien que Scott allait me préparer des bons petits plats, j'avais intérêt à me pas louper mes séances de sport. " C'est magnifique et encore plus lorsque c'est en bouche.  Je veux bien un verre d'eau s'il te plait. " Je savourais la part du gateau qu'il venait de me donner. " Tu devrais te mettre à ton compte comme traiteur, je t'engagerais pour mes mariages. " Scott avait du talent et il ne fallait pas qu'il en doute parce qu'il n'y avait pas de quoi. Il m'entraîna un peu plus à l'intérieur de l'appartement pour me montrer le salon " J'adore c'est chaleureux et ton idée encore plus ça réchauffera bien la pièce même si j'adore aussi le clair mais c'est super, si tu as besoin d'aide pour faire les travaux, je suis prête à remonter mes manches, je ne vais pas te laisser faire ça tout seul ! " C'est vrai que je n'avais jamais fait de travaux, étant habitué à faire intervenir des ouvriers mais Scott m'avait l'air d'un bon débrouillard alors il sera m'épauler pour me guider. Maintenant venait le tour des chambres, c'est vrai qu'elle était identique, la première avait déjà quelques cartons surement les affaires de Scott, je n'allais quand même pas le faire tout bouger, l'autre chambre me convenait parfaitement. " Je vais prendre l'autre, elle est super. " Je m'imaginais déjà être ici, au moins je ne serais pas seul à me morfonde chez moi à Fairfax. Maintenant il ne restait plus qu'à apporter quelques affaires de chez moi ici. " C'est parfait" dis-je en souriant à Scott.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Kick the dust up ✪ Elena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUR FAMOUS NEIGHBOR :: I want to go ... :: Back in time :: RPs à remettre en place-