AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar

Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 712
Points : 83
Avatar : emilia clarke
Pseudo/prénom : ressapanda.
Crédits : * { Lux


Posté le Lun 12 Oct 2015 - 11:50
Parfois, je me demandais si je devrais pas prendre un abonnement à l’hôpital. Pas pour moi bien sure, mais pour ma mère. Elle avait bien sure ses visites régulières deux fois par an pour sa maladie, auxquelles je me rendais avec elle. Toute fois, on passait plus de temps aux urgences, parce qu’elle tombait en se faisant mal, ou alors elle faisait tomber des ustensiles et se faisait mal par la même occasion. Aujourd’hui, c’était encore une fois pour la deuxième raison. J’étais partie quelque minutes pour m’occuper de quelques choses dans l’avant de la boutique et en revenant, je voyais les mains de ma mère en sang. C’était bien une des raisons que j’aimais pas qu’elle vienne trainer dans la boutique. Je ne pouvais pas m’occuper des clients, des commandes, et d’elle à la fois. J’avais du fermer la boutique, et je m’étais rendue à l’hôpital, endroit où j’avais été il y a peu pour visiter Ezra. Alors que j’attendais qu’un infirmier arrive, ou quelqu’un pour prendre charge de ma mère, j’essayais de la calmer. Elle passait son temps à s’excuser, et j’aimerai qu’elle arrête cela. J’avais laissé ma vie derrière moi, pour elle, pour qu’elle puisse être heureuse. Je me demandais parfois, si ce n’était pas l’absence ou l’indifférence de mon père qui faisait qu’elle ne l’était pas, malgré tout ce que je faisais pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 1554
Points : 45
Avatar : chris wood
Pseudo/prénom : al saheem/david
Crédits : flares ♥


Posté le Jeu 5 Nov 2015 - 0:57

Je n'ai pas une minute pour moi. Je crois que j'ai du faire le tour de l'établissement au moins dix fois depuis que je suis arrivé. Tu m'étonnes que les patients m'aiment bien, j'ai l'impression d'être le seul infirmier de l'hôpital ! Mon service prends fin dans peu de temps et ça tombe bien parce que je sens la fatigue m'envahir de plus en plus. Tellement que je pourrais dormir debout. « Douglas ! J'ai besoin de toi en soin. » Je pense que si ça n'aurait pas été Docteur Tancredi, je lui aurais foutu un coup. Elle m'a fait sursauter et couper dans ma somnolence. Jamais on me fait ça, tout le monde le sait. Je soupire et traine des pieds, ce qui n'est pas du goût de ma supérieure. « Tout de suite pas dans deux heures ! » Mais elle est chiante à me presser en plus. Je râle comme un gamin - ça amuse mes collègues présents dans la salle de repos - et finit par rejoindre la salle. Tancredi a disparue sans me préciser quoi que ce soit. Super. Je remets ma blouse en place et entre à l'intérieur. La patiente est déjà installée et dès que je la reconnais, ma bonne humeur revient. Elle avait l'air ravie que ce soit moi qui la prenne en charge, comme toujours. « Mme Montgomery, quelle surprise. » dit-je le sourire aux lèvres. C'est bien entendu ironique étant donné que cette patiente passe régulièrement à l'hôpital. Elle est accompagnée d'Ailis, avec qui j'entretiens une relation bien particulière. Je me tourne légèrement vers la brune qui s'était mise sur le côté et lui demande : « Qu'est-ce qui s'est passé cette fois ci ? » Je m'approche de Mme Montgomery et examine sa blessure en attendant les explications de sa fille même si je peux deviner moi même qu'il s'agit d'une énième chute.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 11/09/2015
Messages : 712
Points : 83
Avatar : emilia clarke
Pseudo/prénom : ressapanda.
Crédits : * { Lux


Posté le Jeu 5 Nov 2015 - 21:08
J’avais peur pour ma mère. Peur, qu’un jour elle perde toute son autonomie. Pour le moment, elle s’en sortait encore plutôt bien, ou du moins, de ce que je voyais, je me disais qu’elle n’avait pas encore de moi 24 heures sur 24. Bientôt, je ne sais pas ce qui va se passer. Personne ne sait comment sa maladie va évoluer, comment elle va réagir aux médicaments dans un an ou deux. J’essaie constamment de positiver la situation. Cependant, personne ne peut vraiment savoir. Ma mère tourne sur les soixante ans, cela peut devenir dangereux m’avait-on dit. Nous attendions que quelqu’un arrive. Je tenais la main de ma mère qui était en sang. Finalement quelqu’un arriva, et je souris en voyant Noam. Ma mère l’aimait bien, en tant que régulière, ce n’était que normal qu’elle connaisse pas mal des infirmiers dans cet hôpital. Je connaissais Noam pour autre chose, mais cela ma mère n’avait pas besoin de savoir cela. Ma mère commençait à parler, mais je la coupais. « Elle a cru que c’était une bonne idée que d’utiliser les ciseaux pour épiner les roses dans la boutique. » Je lançais un regard noir à ma mère par la même occasion. « Je voulais juste t’aider. Tu avais déjà tellement de travail à faire. » Ajoutait-elle. J’espérais qu’il n’y ait pas trop de dégât sur ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Posté le
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
NOAM - non maman, t'as pas besoin de jouer les cupidons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUR FAMOUS NEIGHBOR :: Washington D.C. :: Northwest :: Sibley Memorial Hospital-