AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Washington
avatar

Date d'inscription : 03/10/2015
Messages : 68
Points : 20
Avatar : Scott Eastwood
Pseudo/prénom : Scott
Crédits : Nope


Posté le Sam 17 Oct 2015 - 16:56

Ce jour-là Scott se sentait au fond du trou. Il avait eu une belle journée de merde. Mais surtout ce jour-là cela faisait précisément sept mois que son père était décédé. Même s’il était venu à D.C. pour faire une croix sur ces derniers mois de descente aux enfers, il essuyait encore des moments de rechute où il perdait le contrôle et touchait le fond en descendant une quantité impressionnante d’alcool et de cachetons.
Sortant à ce moment-là d’un bar environnant, les mains tremblantes et le foie agonisant, il s’appuya sur un réverbère un moment pour reprendre son souffle et apaiser ses crampes d’estomac. Il sentait l’alcool lui tambouriner les tempes, comme si on le tabassait à coups de marteaux. Il se sentait à l’article de la mort et en même temps chaque fois il ne pouvait s’empêcher de se laisser aller à ce supplice. Chaque fois qu’il sentait qu’il pouvait arrêter tout cela, l’instant d’après il se retrouvait la tête dans les toilettes, livide, blafard, trempé de sueur et chaque fois son état empirait.
A cet instant-là, alors accoudé au réverbère et voyant les passants outrés de voir quelqu’un dans cet état là en pleine matinée, Scott réalisa qu’il n’y parviendrait pas seul. Il se concentra alors pendant un instant de lucidité sur ce qu’il pouvait faire et se décida à consulter son IPhone.
L’écran lui paraissait tout flou, il distinguait à peine les mots qui s’affichaient, mais néanmoins réussi à entrer sa recherche. Après plusieurs minutes de galère à faire défiler les différents résultats, tenant à peine sur ses jambes, Scott pris la direction que lui indiquait Google Maps pour se rendre au lieu en question.
Vingt minutes plus tard…
Un trajet qui en temps normal aurait pris cinq minutes à n’importe quelle personne avait pris plus de vingt minutes à Scott. En un état qui ne relevait même plus de l’ébriété, Scott avait dû faire plusieurs haltes sur son chemin. Les mains sur les hanches, la tête plongée dans le trottoir pour faire éjecter le liquide acide de son corps, il prenait à arriver à destination. Complétement saoul mais pas pour autant lâche, Scott pris son courage à deux mains et continua son chemin jusqu’à arriver face au bâtiment qu’il recherchait.
Un panneau discret « Alcooliques Anonymes de D.C. » figurait à l’entrée de l’église de quartier. Scott était un gars qui n’avait jamais supporté tout ce qui avait avoir avec les religions. Il fuyait tout sujet en lien avec cela comme la peste. Cependant aujourd’hui il sentait qu’il avait besoin d’aide pour s’en sortir. Il espérait que le club des alcolos soit neutre niveau spiritualité mais il en doutait fortement… Prenant une dernière inspiration il se décida à passer la double porte battante et se dirigea vers le fond de l’église où le panneau affichait « Bienvenue aux AA ».
Dans la salle figuraient en cercle une vingtaine de personnes de tout âge et qui semblaient de tous horizons. Des jeunes, des très jeunes même, et des plus vieux. Des hommes surtout mais il y avait quelques femmes également. La réunion semblait à peine commencée et Scott  voulait passer inaperçu. Il prit simplement une chaise à l’extrémité du cercle qui était la plus proche de la sortie et s’assit. Bien qu’intérieurement il pensait dissimuler avec brio son ébriété et paraitre sérieux et respectable, son apparence pour toute personne extérieure ne laissait aucun doute sur son état actuel. Le teint pâle, le visage en sueur, les mains moites. Les « experts » en la matière dans la salle avaient surement reniflé son taux d’alcoolémie dès qu’il avait passé la porte de l’église.
Le maitre de réunion, qui devait être un pasteur ou un truc du genre, le regarda tandis que Scott prenait place puis lui adressa : « Bien, il semblerait que nous ayons un nouveau aujourd’hui. Comment t’appelles-tu ? ». Scott fit un effort surhumain pour relever la tête et le fixer dans les yeux, puis lui répondit simplement « Scott ».  Les autres poivrots lui répondirent alors en chœur « Bienvenue Scott ». Cette réunion promettait d’être intéressante…

@Caelyn Hepburn
@Nathanaëlle A. Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
My Own Prison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUR FAMOUS NEIGHBOR :: Washington D.C. :: Southeast-