AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité
Invité
avatar



Posté le Lun 26 Oct 2015 - 16:54
Isaak & Cameron
Welcome home, jerk !
Cameron lavait la vaisselle, son regard égaré par la fenêtre face à l'évier, et ses mains plongées dans la mousse. Quoique son attention n'était pas tellement sur son ménage. La rouquine avait fait les comptes, et le verdict était tombé. La galerie d'art de sa mère battait de l'aile. Pour le moment, son salaire suffisait, mais la question de la vente arriverait bientôt sur le tapis. C'est donc avec des chiffres plein la tête et une bonne dose d'appréhension que Cameron frottait énergiquement la même assiette depuis 5 minutes.

C'est là qu'une silhouette familière se profila au milieu des passants dans la rue. Elle arrêta brusquement de bouger, laissant l'eau couler inutilement, et se pencha en avant pour détailler l'objet de son attention.

Isaak Nemirowski était de retour. La jeune femme pinça les lèvres dans une moue irritée alors qu'une foule de souvenirs lui revenaient en mémoire. Comment ce mufle osait-il passer devant chez elle sans même s'arrêter pour donner des nouvelles ? Ou juste donner un bon dieu de signe de vie après 6 ans ?

Toute furieuse qu'elle était, Cameron en retrouva sa mobilité. Une vague de chaleur déferlait en elle, laissant la rancœur prendre les commandes. Éponge en main, elle se précipita hors de son appartement dans un tourbillon de mousse. Elle ne referma pas la porte derrière elle et descendit les escaliers quatre à quatre.

Une fois dans la rue, Isaak continuait sa route, dos à Cameron qu'il n'avait pas remarqué. Le sang de la furie ne fit qu'un tour. Elle lui balança l'éponge mousseuse et trempée en plein dans l'arrière du crâne. « Isaak Nemirowski ! » brailla t-elle en lui adressant un regard noir. Elle lui laissa juste le temps de se retourner puis fonça à sa rencontre. « Qu'est-ce que tu fiches ici ? » râle t-elle avec agressivité. Elle s'arrêta une fois assez proche de lui. Elle levait les yeux maintenant pour le regarder. Il était toujours le même bien que six années de plus avaient affirmées sa carrure. Il était moins ''jeune homme'' et plus ''homme'', bien qu'aux yeux de la rousse il avait toujours été Isaak : l'un des rares hommes pour lequel elle avait ressenti une véritable affection. Il avait pris cette place dans sa vie qu'elle ne savait trop comment définir. Confident ? Meilleur ami ? Frère ?

Faux frère oui ! Parti sans dire un mot et de retour sans prévenir. Tiraillée par des élans contraire, Cameron avait envie de se pendre à son cou et de lui coller la mandale du siècle. En attendant, une éponge dans la tronche, c'était pas cher payé pour 6 ans sans nouvelles ! « Y avait pas le téléphone là où t'étais ? Tu pouvais pas envoyer un télégramme ? Des signaux de fumée auraient suffit ! » cracha t-elle en posant sa main sur son torse pour le pousser. Geste bien peu efficace qui lui donnait l'air d'une crevette tentant de repousser une armoire, mais peu importait !

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Washington
avatar

Date d'inscription : 22/10/2015
Messages : 174
Points : 129
Avatar : Jai Courtney
Autres comptes : Aucun pour le moment
Pseudo/prénom : Miran
Crédits : //


Posté le Jeu 29 Oct 2015 - 10:24
Isaak & Cameron
Welcome home, jerk !
Cela faisait maintenant quelques jours que j’étais rentré de Russie. J’étais revenu ici avec ma petite sœur Tsvetelina, dont personne ici ne connait l’existence à part mes parents. Aujourd’hui je m’amuse donc à la présenter à toutes les personnes que j’ai laissées ici sans nouvelles ou bien même sans explications lorsque je suis parti. Si je suis parti c’est pour secourir ma petite sœur qui était retourné en Russie l’année de ses 18 ans, celle-ci s’est retrouver en prison, je ne sais comment, mais surement par de mauvaises fréquentations… Au final elle m’a appelé et j’ai pris le premier avion pour Moscou afin d’aller l’aider et de la soutenir pendant 6 ans. Oui six ans c’est long, mais un jugement pour un braquage ne peut pas durer moins longtemps, à moins d’avoir des avocats du tonnerre qui compte un bras… Mais je n’avais pas les moyens et l’argent du braquage restait introuvable, on s’est donc débrouiller pour payer n’importe quel avocat que j’ai secondé grâce aux études de droits que je faisais à Washington. Aujourd’hui je dois m’expliquer avec tout le monde, je dois raconter à tout le monde que j’ai une petite sœur et que si je ne parlais pas d’elle c’est tout simplement parce que ça faisait mal de parler d’elle, mal de se dire qu’elle était retournée en Russie en m’abandonnant ici.

Il était temps pour moi de reprendre gout à la vie, de reprendre contact avec les personnes que j’avais laissé ici sans nouvelles. Bien que beaucoup avait déménagé et que j’étais donc incapable de retrouver pour m’expliquer. Il était temps que je retrouve mes marques dans le coin, j’étais donc sortit prendre l’air, quand quelque chose me heurta, je me retournai et aperçu Cameron, ma petite sœur de cœur que j’avais également abandonné. Je baissai alors la tête et aperçu une éponge. Cameron avait bien changé, elle était devenu tellement élégante… Si jolie… Je regrettais de l’avoir laissé sans nouvelles elle aussi, mais bon, avec des si on referait le monde… Je n’avais pas réfléchis sur le coup, quand j’ai pris l’avion je ne pensais qu’à ma petite sœur enfermer derrière des barreaux de prison. « Cameron ! » Elle me fit rire avec sa réflexion du télégramme et des signaux de fumées, ça c’était bien Cameron… Avec sa répartie complètement inattendue et ses répliques complètement folle. « Non, j’étais coincé sur une île déserte ! Ma seule amie c’était une noix de coco ! » Je lui fis alors un grand sourire avant de la prendre dans mes bras et de la porter. « Tu m’as manqué petite canaille ! » Je n’étais pas du genre sociable ou bien même du genre à m’attacher, mais Cameron c’était totalement différent, c’était la petite sœur que j’avais perdue, c’était celle qui savait m’écouter et me pousser à faire des choses pour laquelle je n’avais aucune motivation.


crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Welcome home, jerk ! ▽ Isaak

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUR FAMOUS NEIGHBOR :: National Archives :: Rps-