AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Washington
avatar

Date d'inscription : 05/07/2015
Messages : 1353
Points : 12
Avatar : Candice Accola-King
Pseudo/prénom : .sassenach (Amélie)
Crédits : .sassenach (avatar) + tumblr&.sassenach (gifs) + exception (signature)


Posté le Mar 3 Nov 2015 - 19:19
see what i've become
noam & harlow
Ce n'est plus le contenu de mon verre que j'ai sous les yeux mais le regard furieux de mon instructeur qui me crache au visage ô combien je suis une merde. Je n'ai pas la moindre idée de comment il a appris et, en toute sincérité, je n'ai pas envie de savoir pour le bien de la personne étant à la source même de mon renvoi. Renvoyée … ce mot sonne étrange dans mon esprit. J'étais persuadée de ne jamais avoir à l'entendre tant je donnais tout ce que j'avais pour le cacher et pour être au top de ma forme malgré mes conneries. Seulement, ça n'était pas fait pour durer éternellement apparemment. La drogue et l'armée ne font pas bon ménage et si je n'ai pas été renvoyée de l'école de médecine – bien que mise en congés forcés tant que je n'aurais pas résolu mon problème – l'armée m'a fermé ses portes. Je ne sais pas de quelle manière je vais annoncer ça à mes parents … à mon père surtout. Je vais devoir tout leur avouer, les décevoir une nouvelle fois. D'un geste rapide je porte mon verre à mes lèvres et le vide de son contenu si rapidement que l'alcool ne me brûle presque pas la gorge. Je sais que si je me lève du tabouret sur lequel je suis assise je vais tomber alors je ne bouge pas et j'enchaîne les verres jusqu'à perdre mon regard dans le vide. Dans le bar il fait chaud et je sais être entourée de personnes peu fréquentables mais j'ai l'esprit bien trop embrumée pour m'en préoccuper. Enfin c'est le cas jusqu'à ce que je sente une présence à mes côtés et quand je dis sentir, c'est littéralement. « Va emmerder quelqu'un d'autre. » Je lâche sans même un regard au type à mes côtés. Mais ça ne lui suffit pas. En fait, après m'avoir dit que ce sont des mots bien laids dans la bouche d'une fille, il se met à caresser mon bras en approchant sa bouche à l'haleine de chacal de mon oreille. « Lâche-moi ! » Je lui ordonne en dégageant mon bras. L'alcool fait que mon geste est lent et pas du tout convainquant. Je prendrais bien mon verre pour lui écraser sur la tête mais je sais que je n'ai même pas assez de force pour lever le bras jusqu'à son visage. Le mien lui fait d'ailleurs face et je vois ses lèvres s'approcher dangereusement me donnant la nausée. Je ferme les yeux à m'en fendre les paupières, priant pour que tout ceci ne soit qu'un cauchemar lorsque je le sens être tiré en arrière. Aussitôt j'ouvre les yeux et la première chose que je vois c'est ce pauvre type s'écrouler au sol, le nez en sang puis je relève la tête. « Noam. » Je souffle. Je crois ne jamais avoir été aussi heureuse de prononcer son prénom. Un petit sourire étire alors mes lèvres tandis que l'autre abruti se redresse, sans doute prêt à en coller une au brin s'il l'un de ses potes ne l'avait pas arrêté juste à temps. « Je t'offre un verre pour te remercier ? » Je lui demande légèrement euphorique à cause de l'alcool et sans prêter attention aux deux gars qui s'éloigne, l'un saignant toujours du nez. « Ou alors mon lit … je sais que tu aimes mon lit ! Mais j'ai un peu trop bu, je risque de pas être très dynamique. » En tout cas j'en manque pas une et j'attrape malgré tout le verre que le barman vient de me servir, prête à le boire même si j'ai du mal à le voir très clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
narlow + see what i've become

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUR FAMOUS NEIGHBOR :: Washington D.C. :: Southeast :: Anacostia-