AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar

Date d'inscription : 21/07/2015
Messages : 601
Points : 4
Avatar : William -sexy- Moseley
Autres comptes : aucun pour le moment
Pseudo/prénom : exotic (sarah)
Crédits : ava : exotic | sign : ©endlesslove.


Posté le Mar 3 Nov 2015 - 22:09
i won't let you go ∞ harly
Elle ne m’avait pas répondu de la journée, chose qui semblait inhabituelle chez elle. Depuis quand Harlow ne me répondait pas ? Au début, si je m’étais rassuré en me disant qu’elle devait être occupée, j’étais à présent inquiet. J’hésitais à l’appeler pour savoir si au moins, tout allait bien, mais je me ravisais. Une petite voix dans ma tête me disait que si elle avait eu envie de me parler, elle m’aurait répondu. Cette réflexion me laissait plus que perplexe. Entre elle et moi, on se disait tout. Elle était ma meilleure amie, maintenant quelque chose d’encore plus, mais quoi qu’il se passe entre elle et moi, j’avais besoin d’elle. « T’es sur que tu vas pouvoir rentrer Sully ? T’as bu pas mal ce soir. » « Oui, t’inquiète pas. J’ai quelque chose à faire avant de rentrer de toute manière. » « Ca a un rapport avec le fait que tu regardais sans cesse ton portable ? » « On peut dire ça. » « Allez, j’file. Rentre bien ! » Je lui déposais un bisou sous la joue et me retourna en direction de Southwest Watefront, afin d’avoir enfin mes réponses.

Je finis par taper à la porte de l’appartement. Quelle heure il était ? J’en avais aucune idée. Tard dans la nuit, probablement. J’entendis grogner finalement à travers la porte, puis elle finit par s’entre-ouvrir. « Sully ? Il est 3h du mat ! » La bouille endormie d’Harden me faisait face et je tentais de lui sourire, ce qui trahis mon état un peu d’ébriété. « T’es soul ? » « Nooon ! » « Tu veux quoi ? » « Voir Harlow. » « Elle dort » « Je m’en doute, mais j’ai vraiment vraiment besoin de la voir. » Elle secoua la tête et finit par ouvrir la porte pour me laisser passer. « J’espère que t’as une bonne raison de la réveiller hein ! » dit-elle en refermant la porte et en allant se recoucher.  Je lui sifflais un murmure avant de m’engager dans la chambre d’Harlow. La chambre était peu éclairée, mais effectivement, le souffle régulier de la belle endormie confirma les dires de sa sœur. J’enlevais mes chaussures, ma veste et finir par me diriger vers le lit. Sans trop être brusque, je finis par monter dessus, ma main parcourant la couette pour la trouver, le temps que mes yeux s’habituent. « Bébé.. ? » murmurais-je en lui déposant un baiser sur son épaule découverte. Elle gémit, sans trop savoir où elle était, et certainement avec qui. « C’est moi… » Soufflais-je de nouveau, en embrassant son cou cette fois-ci. Elle se retourna vers moi, l’esprit encore endormi, et je finis par l’embrasser doucement et tendrement pour la réveiller totalement. Je m’attendais à ce qu’elle me rende mon baiser, qu’elle m’enlace et qu’elle me laisse dormir avec elle ce soir, mais elle eut une toute autre réaction, et me repoussa l’air totalement dégoutée. J’avais oublié que le goût de la bière pour quelqu’un qui vient de se réveiller est assez répulsif.
Revenir en haut Aller en bas
Washington
avatar

Date d'inscription : 05/07/2015
Messages : 1353
Points : 12
Avatar : Candice Accola-King
Pseudo/prénom : .sassenach (Amélie)
Crédits : .sassenach (avatar) + tumblr&.sassenach (gifs) + exception (signature)


Posté le Mer 4 Nov 2015 - 15:55
sully & harlow,
i won't let you go
Une semaine. C'est fou ce qui peut se passer durant ce laps de temps. Sept petits jours et pourtant vous pouvez vite avoir l'impression que toute une vie s'est déroulée tant de nombreux événements peuvent avoir eu lieu. Un renvoi, une dispute, une nouvelle pas du tout de votre goût … un enchaînement de mauvaises choses qui ne vous donnent qu'une envie, rester sous la couette. C'est ce que j'ai fais aujourd'hui. J'ai passé ma journée à fixer le ciel par-delà ma fenêtre, la couette sur le dos. Je ne suis que très peu sortie du lit, uniquement lorsque c'était nécessaire. Je n'ai pas mangé, par parlé. Je me suis contentée de rester là, telle une poupée inanimée. Et puis le jour a laissé place à la nuit. J'ai bougé mais uniquement pour me redresser sur mon lit et attraper les dépliants que ma sœur m'avait posé sur la table de chevet je ne sais plus quand. Un nouveau centre de désintox, le bon cette fois, du moins c'est ce qu'elle espère. Moi ? Je m'en fou. Je me fou de tout. Je passe mon temps à broyer du noir et, étonnement, ça n'a pas entièrement avoir avec ma dispute avec ma famille dès qu'ils ont eu vent de mon renvoi de l'armée et de la raison de ce dernier. Non, je préfère me repasser les mots lu via un message de la part de Noam. Elle me l'avait dis, mais avoir la confirmation de la part du brun n'avait fait qu'amplifier ma jalousie. Je ne devrais pas, je le sais bien mais c'est plus fort que moi. Je vais tomber de haut, me faire vraiment mal dans cette chute mais le masochisme doit être un de mes passe-temps. Mes deux colocataires ont tenté de me faire sortir et surtout manger, seulement je suis retournée me cacher sous ma couette pour observer l'obscurité jusqu’à ce que mes paupières soient incapables de rester soulevées. J'ai sombré dans un sommeil sans être fatiguée. Les bruits dans l'appartement et au-dessus de ce dernier m'ont apaisé et bercé jusqu'à être dans l'impossibilité de penser, trop prise par les bras de Morphée. Et puis j'ai fini par entendre la porte de ma chambre s'ouvrir dans un très léger grincement que je connais par cœur. Il me parait plus lointain que d'habitude et je n'ai pas la moindre idée de l'heure qu'il est. Je sens du mouvement autour de moi, puis sur mon lit. « Bébé.. ? » Cette voix m'est familière, comme dans un rêve mais je n'arrive pas à être assez réveillée pour mettre un visage dessus. Je sens des lèvres se poser sur mon épaule ce qui me force à sortir de mon sommeil plus que je ne le veux. « C’est moi… » Les lèvres glissent dans mon cou et je sens un frisson me parcourir et terminer de me réveiller lorsque ces lèvres se posent sur les miennes et qu'une désagréable odeur de bière vient me chatouiller les narines. Dans un réflexe, je repousse la personne et me rapproche du bord de mon lit afin de m'éloigner. Mes yeux grands ouverts s'acclimatent très vite au noir et je devine la présence de Sully. « T'es tombé dans un baril de bière ? » Je demande en sentant une nausée me nouer l'estomac. Il n'y a rien de pire que d'être réveillée par cette odeur d'alcool. « Qu'est-ce que tu fais ici, Sully ? » Je pose la question plus froidement que je ne l'aurais voulu. Je ne lui ai pas donné de nouvelles, pas répondus à ses messages et appels depuis plusieurs jours maintenant. J'essaye de digérer mais en vain. Je sais que notre relation n'a rien d'exclusive, seulement l'idée qu'il l'ait revu elle me donne envie de vomir – et accessoirement de pleurer. Je lui en veux et, en toute honnêteté, il est la dernière personne que je souhaite voir en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
i wont let you go ∞ harly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUR FAMOUS NEIGHBOR :: Washington D.C. :: Southwest :: Southwest Waterfront-